Géographie de la Corée du Sud

2.1.00


La République de Corée se situe sur la partie Sud de la péninsule coréenne. Elle s'étend verticalement au Nord-est du continent Asiatique, séparée de la Chine à l'Ouest par la Mer Jaune et de l'archipel Japonais à l'Est par la Mer de l'Est (ou Mer du Japon) pour un total de 2 413 kilomètres de côtes. La Corée du Nord est le seul pays ayant une frontière terrestre avec la Corée du Sud, une frontière sous forme de ligne de démarcation démilitarisée de 248 kilomètres au niveau du 38e parallèle. La superficie de la Corée du Sud est de 98 480 km² soit une taille presque sept fois plus petite que la France (675 417 km²) pour 49 779 000 habitants (2011) soit 31% de moins que la France (65 350 181 habitants). Le pays a pour capitale la ville de Séoul, au Nord-Ouest, dont la mégalopole (Séoul-Incheon-Gyeonggi) représente la moitié de la population totale, soit 25 millions d'habitants (10 millions dans le Séoul centre). Au Sud-Est, la ville portuaire de Busan est la deuxième plus grande métropole. La densité de la population est très élevée avec 425 habitants au kilomètre carré.

La Corée du Sud a un relief très montagneux sur un axe Nord-Sud du côté de la moitié Est, parallèle à la côte, et se compose de nombreuses îles et baies sur la partie Ouest et Sud. Le point culminant est le mont Halla(san) qui se trouve sur l'île de Jeju (1 950 mètres), suivi du mont Jiri(san) à 1 915 mètres (Sud, centre) et du mont Seorak(san) à 1 708 mètres (Nord-est). A contrario du Japon, la Corée du Sud est très stable d'un point de vue géologique : aucun volcan n'est actif et les tremblements de terre sont inexistants dans la péninsule. Le plus grand fleuve de Corée du Sud est le Nakdong(gang), qui s'étend du Nord au Sud sur le quart Sud-est du pays sur une distance de 521 kilomètres. Il est suivi de très près par le fleuve Han(gang) au Nord-Ouest (514 kilomètres) qui coupe la capitale Séoul en deux, puis du fleuve Geum(gang) sur la partie Ouest (401 kilomètres) et du fleuve Yeonsan(gang) sur le Sud-ouest (115 kilomètres). 

Si le climat de la Corée du Sud est un climat subtropical humide, le pays compte tout de même quatre saisons distinctes, proches des quatre saisons que l'on connaît en France mais avec des températures plus extrêmes en hiver et en été. S'il fait souvent beau l'hiver, le temps y est très sec et froid avec des températures descendant facilement à -10 degrés Celsius (jusqu'à -20 degrés certains jours). Les chutes de neige occasionnelles sont rapidement oubliées grâce à un système de déneigement efficace et rapide. A l'inverse, l'été est une saison extrêmement humide et chaude avec des températures dépassant souvent les 30 degrés. De fortes chutes de pluies s'abattent sur la péninsule pendant un mois, mais la période varie chaque année (un mois qui se situe entre mi-juin et mi-août). Le printemps est une période agréable en Corée avec les cerisiers qui sont en fleur mi-avril. Les vents du Nord-ouest amènent cependant de fortes quantités de sable jaune du désert de Gobi (Chine), polluant l'atmosphère (parfois porteurs de métaux lourds) et rendant la visibilité limitée dans le Nord-ouest du pays. L'automne est à n'en pas douter la période de l'année la plus agréable avec un temps clair et des températures avoisinant les 20-25 degrés Celsisus, favorisés par des vents continentaux. En octobre, les couleurs des arbres offrent des paysages exceptionnels dans les montagnes.          

Vous pourriez aussi aimer

0 avis