COVID-19 : une découverte sud-coréenne rebat les cartes de la distanciation physique en intérieur

01 décembre


La Corée du Sud découvre qu'une infection au COVID19 par gouttelettes est possible à une distance de 6,5 mètres en espace intérieur climatisé. Les autorités sanitaires comptent donc revoir les mesures de distanciation physique imposant une distance de 2 mètres entre chaque personne. Elles reverront également les directives de prévention et de recherches des contacts, car sont considérés comme contacts étroits toutes les personnes qui se trouvaient à moins de 2 mètres d'un cas confirmé. 

Tout est parti d'une recherche menée par l'équipe du professeur Lee Juhyung du département de médecine préventive de la faculté de médecine de l'Université nationale de Chonbuk qui s'est concentrée sur la voie d'infection de patients confirmés à Jeonju le 17 juin dernier. 

Un patient A, qui présentait des symptômes le 16 juin, a été testé positif le 17. Mais celui-ci n'avait aucun antécédent sur les 15 derniers jours, où il aurait pu croiser un autre cas positif, hormis une sortie dans un restaurant où un patient (B) a été confirmé. 


Après analyses des caméras de sécurité, le patient A s'est rendu dans ce restaurant le 12 juin à 16h et le patient B à 17h 15. Le patient A est parti à 17h 20 et s'est tenu assis à 6,5 mètres du patient B pendant cinq minutes seulement. Les recherches ont montré que le patient B avait été en contact étroit avec 11 clients et 2 employés lors de son passage dans ce restaurant. Mais après l'enquête, il a été constaté qu'un autre cas (C), resté 21 minutes à 4,8 mètres du patient B, a été confirmé positif le 20 juin. 

Le restaurant n'avait que deux portes sans fenêtres ni système de ventilation. Deux climatiseurs fonctionnaient au plafond et le débit d'air entre les patients A et B était de 1 mètre par seconde et entre B et C de 1,2 mètre par seconde.


Le professeur Lee explique que d'autres clients qui sont restés plus près du patient B n'ont pas été infectés, prouvant ainsi que le flux d'air et la position des personnes entre elles déterminent la possibilité d'une nouvelle infection. Il est donc, selon l'équipe de recherche, impératif de vérifier la disposition des sièges, l'emplacement du climatiseur et la direction du vent lors des enquêtes épidémiologiques. 

Dans les restaurants ou cafés, les chercheurs recommandent ainsi d'instaurer une distance de plus de 2 mètres entre les tables et une cloison anti-vent sur les tables ou dans la salle en fonction du flux d'air. Un cauchemar de plus pour de nombreux propriétaires d'établissements proposant de la nourriture ou des boissons (bar, restaurant, café, etc.). 

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. Despite the name, Thingiverse isn’t just about best bucket hats for men printing out issues. It’s an excellent platform for finding fun, academic projects and to hitch a community. It’s additionally an excellent place to have interaction with other 3D printer house owners and learn about what they’re constructing.

    RépondreSupprimer