En Corée du Sud, plus de 3 foyers sur 10 ne comptent qu'une seule personne

08 décembre


La Corée du Sud se recompose. Moins de mariages, moins d'enfants, plus de seniors, plus de détachements entre les enfants et leurs parents, une urbanité croissante... la structure des foyers a complètement changé ces 20 dernières années. 

En 2019, le nombre de ménages d'une seule personne était de 6,18 millions, soit 30,2% du total des ménages (20 343 000). Ce chiffre est en hausse depuis 2015: 27,2%, 27,9%, 28,6% et 29,3%. À noter que la proportion des foyers ne comptant qu'une seule personne est relativement élevée pour les femmes, principalement celles âgées de 60 ans ou plus (45.3%), et chez les hommes de 30-39 ans (21.7%), de 20-29 ans (19.2%) et de 50-59 ans (18,4%).

Au niveau de l'emploi chez les ménages d'une personne, plus de six sur dix (60,8%) ont un emploi. La proportion des foyers actifs est la plus élevé pour les 50-64 ans, puis les trentenaires et les quadragénaires. Cependant, leur revenu annuel moyen est de 21,16 millions de wons (environ 1 340 euros par mois), soit seulement 36,3% du total des ménages. Environ huit ménages sur dix gagnent moins de 30 millions de wons (22 800 euros) par an.


La part des revenus de transfert publics et privés, qui représente la proportion d'argent reçue de l'État ou de la famille, est importante, avec 22,2%, soit environ 2,6 fois celle de l'ensemble des ménages (8,4%). Mais cela n'empêche pas environ la moitié des ménages d'une seule personne (51,6%) à payer leurs propres frais de subsistance pour la retraite. Les organisations gouvernementales / sociales (27,7%) et le soutien aux enfants ou aux proches (20,8%) viennent ensuite. 

Leurs dépenses de consommation mensuelle moyenne est de 1 426 000 wons (1 085 euros), soit 58% du total des ménages. Par rapport aux ménages en général, la proportion des dépenses en logement, en eau, en lumière, en alcool et en cigarettes est élevée. Leurs frais médicaux atteignent en moyenne 884 000 wons (673 euros) par an, soit environ 1,4 fois ceux de la population âgée de 18 ans et plus. 

La part des achat de plats cuisinés (instantanés) au moins une fois par semaine est de 47,7%, sept points de plus que celle de l'ensemble des ménages. Enfin, leur temps de loisir moyen par jour est de 4,2 heures, soit 1,2 fois celui de la population totale. Le coût mensuel moyen des activités de loisirs ne dépasse pas 50 000 wons (38 euros).


En moyenne, une personne vivant seule possède un capital de 160 millions de wons, un peu plus de 120 000 euros, soit 37,2% du total des ménages. Après soustraction des passifs financiers de 20 millions de wons (15 000 euros), l'actif net n'est que de 140 millions de wons, environ 105 000 euros.

Un peu moins de quatre ménages comptant une seule personne sur dix (38%) vivent avec un loyer mensuel avec caution. Viennent ensuite les propriétaires (30,6%) et ceux en jeonse, un énorme dépôt d'argent récupéré à la fin de la location (15,8%). Si l'on regarde tous les ménages, les propriétaires sont majoritaires avec 58%), suivi des foyers qui payent un loyer mensuel avec caution (19,7%) et un jeonse (15,1%).

Un foyer d'une personne sur deux vit dans un logement de moins de 40㎡ et la peur d'une intrusion est plus grande que celle des ménages ordinaires.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis