Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Sinon, quoi de neuf en Corée du Sud ?

27 avril

Un nouvel invité sur l'album de Psy 

Encore une fois, le chanteur Psy, mondialement connu pour son tube "Gangnam Style" en 2012, comptera une nouvelle star à ses côtés sur son prochain album (le huitième), dont la sortie est prévue pour le mois de mai 2017. Et ce ne sera pas n'importe qui puisqu'il s'agit de l'acteur Lee Byung-Hun (A bittersweet life, Joint Security Area, Cut! de 3 extrêmes, Masquerade, les films G.I. Joe, Red 2, etc.). Le clip vidéo tourné avec l'acteur (il y a déjà plusieurs mois de cela) serait cependant différent de celui prévu avec Son Naeun du groupe Apink. Psy et Lee Byung-hun sont des amis de longues dates, le premier ayant participé à la Première du film Red en 2013 à Los Angeles, alors que le second a été vu au concert de Psy la même année. Pour information, la vidéo de "Gangnam Style" est toujours la plus visionnée sur Youtube avec 2,8 milliards de vues.

Voici le video clip de ce titre baptisé "I Luv It"


Et le deuxième titre "New Face"




Profit en hausse pour Samsung

Le géant sud-coréen de l'électronique, Samsung, affiche des profits opérationnels de l'ordre de 8,78 milliards de dollars pour le premier trimestre 2017. Une belle augmentation de 48.27% par rapport au premier trimestre 2016, et une croissance de 7.35% par rapport au dernier trimestre. Les ventes du conglomérat ont ainsi atteint 44,6 milliards de dollars, en augmentation de 1.54% sur un an, pour un profit net qui monte à 6,8 milliards de dollars. Dans un communiqué, le groupe Samsung salue sa performance dans le secteur des semi-conducteurs, où il atteint un nouveau record de 5,57 milliards de dollars. Pour rappel, le groupe est le leader mondial dans la fabrication des cartes mémoires DRAM et NAND.



Le candidat Moon face à la communauté LGBT

Interrogé par Hong Joon-Pyo, candidat du parti Liberty Korea, le candidat du parti démocrate à la présidentielle sud-coréenne Moon Jae-In, annoncé comme possible vainqueur depuis la destitution de Park Geun-Hye, s'est positionné comme un fervent opposant à l'homosexualité lors d'un débat télévisé mardi dernier. "Je m'y oppose. Je n'aime pas ça. Mais je m'oppose aussi à la discrimination." a-t-il répondu. De quoi énerver la communauté sud-coréenne homosexuelle, transgenre, bisexuelle ou transsexuelle qui a décidé de lancer une action contre le candidat hier, lors de son discours devant l'Assemblée Nationale. L'objectif était de demander des excuses au leader de la gauche en envahissant le podium en criant "Excuse-toi pour tes propos haineux contre les minorités sexuelles" ou encore "Être homosexuel est illégal ? Cela n'a rien à voir avec le légal ou l'illégal !". 13 personnes ont été arrêté par les forces de police. Moon n'a pas souhaité commenter cet incident mais a demandé aux policiers de ne pas punir les manifestants. 




Déclaration officielle des USA sur la Corée du Nord

"Les précédents efforts menés afin d'empêcher la Corée du Nord de tester des missiles balistiques et nucléaires ainsi que son programme d'armement illégal ont échoué. À chaque provocation, la Corée du Nord compromet la stabilité en Asie du Nord-est et pose un danger toujours plus important aux alliés et au territoire américain. 

La poursuite du programme nucléaire nord-coréen est un danger de première importance pour notre sécurité nationale et une priorité de notre politique étrangère. En prenant le pouvoir, le Président Trump a ordonné une analyse détaillé de la politique américaine relative à la Corée du Nord. 

Aujourd'hui, avec Général Joe Dunford, Chairman of the Joint Chiefs of Staff, nous avons présenté cette analyse aux membres du Congrès. L'objectif du Président est de forcer la Corée du Nord à démanteler ses programmes de prolifération nucléaire et de missiles balistiques en renforçant les sanctions économiques et en poursuivant la mise en place de mesures diplomatiques avec nos alliés et nos partenaires régionaux. 

Nous engageons les membres de la communauté internationale à accroître leur sanction envers la Corée du Nord afin de convaincre le régime à désamorcer la situation et à reprendre le chemin du dialogue. Nous maintiendrons notre coordination et notre coopération étroite avec nos alliés, plus particulièrement la Corée du Sud et le Japon, afin de préserver la stabilité et la prospérité de la région. 

Les États-Unis d'Amérique souhaite la stabilité et la dénucléarisation pacifique de la péninsule Coréenne. Dans cette perspective, nous sommes ouverts à toute négociation. Bien entendu, nous restons également prêt à nous défendre et à défendre nos alliés." (traduit par Bienvenue en Corée du Sud)



Vous pourriez aussi aimer

0 avis