Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Kakao Bank, la banque en ligne qui cartonne

23 juillet



Il y a un an seulement, cette banque n'existait pas. Aujourd'hui, elle possède plus de 6,28 millions de clients, soit presque un quart de la population active (22,3% des 28,16 millions d'actifs). Dès le jour de son lancement le 27 juillet 2017, quatre mois après K-Bank détenue par l'opérateur téléphonique KT, Kakao Bank comptait 187 000 clients pour atteindre 3,29 millions un mois plus tard. Contrôlée par Kakao Corp., propriétaire du service de messagerie instantanée le plus utilisé en Corée du Sud KakaoTalk (devrait atteindre les 32,2% en 2018), mais aussi du moteur de recherche Daum suite à leur fusion estimée à 3 milliards de dollars, Kakao Bank n'a pas eu de mal à attirer les mobile-savvy avec une moyenne de 290 000 nouveaux clients par mois depuis sa création.

A fin mars 2018, la deuxième banque en ligne du pays atteignait 7 920 milliards de wons (6,98 milliards de dollars) d'actifs. Au-dessus de la Jeju Bank à 5 690 milliards de wons et bien au-delà de la K-Bank qui détient 1 540 milliards de wons d'actifs. En termes de dépôt d'argent, Kakao Bank détient pas moins de 8 520 milliards de wons au 15 juillet 2018, soit un bon de 71% par rapport à la fin d'année dernière. Idem pour les emprunts bancaires qui grimpent de 50.2% sur la même période à 6 940 milliards de wons. Les pertes nettes de la banque se sont grandement améliorées, passant de 37,6 milliards de wons à 5,3 milliards de wons en l'espace de trois mois. Avec un capital de 800 milliards de wons, Kakao Bank surprend mais ne doit pas s'arrêter là. Les spécialistes de la place financière lui conseille de se diversifier au plus vite en développant son capital, ce qui s'annonce compliqué face aux régulations locales (les sociétés non-financières ne peuvent détenir plus de 10% des parts d'une banque ou d'une institution financière hors banque).

Et si l'application est en coréen, elle se montre tout de même utile pour les étrangers. Kakao Bank propose des frais de transfert d'argent vers l'étranger (19 pays dont les USA, 11 pays européens, l'Australie, le Canada, etc.) relativement bas : pour un montant inférieur à 5 000 dollars, seulement 5 000 wons de frais (3,77 euros), et pour un montant supérieur, 10 000 wons (7,50 euros). Pour le Japon, les Philippines et la Thaïlande, 8 000 wons peu importe le montant transféré.


Vous pourriez aussi aimer

0 avis