Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le ginseng rouge Coréen cartonne

24 juillet



Avec des températures dépassant les 38 degrés en journée et au-delà des 28 degrés la nuit, les Coréens préfèrent consommer des ingrédients qui boostent leur endurance plutôt que de suivre un régime. Gmarket annonce ainsi que les ventes de poulets et de canards, principaux ingrédients des soupes apportant une certaine stamina, comme le Samgyetang à base de Ginseng, d'ail, de riz et de poulet, ont augmenté respectivement de 57% et 167% par rapport à l'an dernier (entre le 19 juin et le 18 juillet). Idem pour les poulpes et les abalones avec +57% et +6%. À l'inverse, les produits de type détox ont chuté de 11% tout comme les thés de régime (-5%).



Des chiffres qui n'ont finalement rien d'une surprise. Le ginseng, connu pour ses capacités de régulation par excellence des principaux systèmes du corps humain, est réputé être efficace pour subvenir à des besoins tels que le manque d'énergie, une baisse du système immunitaire ou la stimulation des capacités cérébrales. Donc toute recette dont la base sera le Ginseng est privilégié lorsqu'il fait très chaud ou bien l'hiver, pour éviter les rhumes. Une équipe de recherche médical de l'hôpital de Bundang de la Seoul National University, dirigé par le professeur Kim Gi-ung, révélait début juillet que les consommateurs de ginseng avait de meilleurs facultés cognitives que ceux qui n'en consommaient pas. Une étude menée auprès de 6 422 personnes âgées de plus de 60 ans sur des intervals de deux ans sur la période 2010-2016 et publiée sur le journal académique international "thérapie et recherche sur Alzheimer".



D'après cette étude qui se base sur des tests de type CERAD (Consortium to Establish a Registry for Alzheimer's Disease) et MMSE (Mini-Mental State Examination), un tiers des personnes (32.6%) qui ne consomment pas de ginseng ont souffert de déficit cognitif voire de démence contre 27.1% des personnes ayant consommé du ginseng régulièrement pendant moins de cinq ans et 24.7% des consommateurs pendant une durée supérieure à cinq ans. Au niveau des produits consommés, cela portait sur des racines, de la poudre et de l'extrait de ginseng rouge. Bien entendu, les facteurs de type âge, sexe, niveau d'éducation et statut socio-économique ont été attentivement contrôlé afin que l'efficacité du ginseng soit isolée au maximum. C'est ainsi la première fois qu'une étude sur le ginseng porte sur un panel aussi important. De quoi rassurer les producteurs coréens qui fournissent le meilleur ginseng du monde et dont les exportations ne cessent d'augmenter. 




L'année dernière, c'est une équipe du Korea University Medical Center de Séoul, menée par le professeur Kim Yeol-hong, qui révélait que le ginseng rouge permettait de réduire la fatique chez les patients atteint d'un cancer et sous chimiothérapie. Les 219 patients qui ont pris un gramme d'extrait de ginseng par jour pendant 16 semaines ont enregistré un total de 81.07 points sur l'incide BFI (Brief Fatigue Inventory). Pour les autres 219 patients qui n'ont pris qu'un placébo sur la même période, le score atteint n'était que de 78.1. Le plus haut le score est, le plus bas la fatigue se fera sentir. Plusieurs facteurs ont également été croisés : la fatigue dûe aux relations personnelles était de 86.43 pour le premier groupe contre 81.31 pour le deuxième groupe. La fatigue engendrée par de la marche était également moins importante chez le premier panel avec 83.93 contre 80.98 pour l'autre panel. Dans une certaine mesure, le ginseng rouge coréen pourrait à terme être utilisé dans des traitements chimiothérapeutiques, espère l'équipe de recherche. 




La Chine est ainsi un grand consommateur avec 9.9 millions de dollars sur le premier trimestre 2017, le double de l'année précédente, rapporte le Ministère de l'agriculture, de la nourriture et des affaires rurales. Depuis 2000, les exportations vers l'Empire du Milieu ont explosé, atteignant le record de 45.61 millions de dollars en 2011. La chute qui a suivi est principalement dû aux mesures anti-corruption du président Xi Jinping, le ginseng étant souvent offert comme cadeau. En 2016, les exportations atteignaient 21.68 millions de dollars. 

Bienvenue en Corée du Sud souhaite ainsi en faire profiter ses lecteurs français avec la vente d'extrait de ginseng rouge coréen 6 ans d'âge de la marque Hansongjung Gaesung Insam Cooperative Association avec un rapport qualité-prix qui défie toute concurrence ! Rendez-vous sur Shopping en Corée du Sud.

- Le pot de 50gr à 49,99 euros
- Le pack de trois pots de 50gr à 139.99 euros (10 euros de réduction et frais de port gratuit)
- Le pot de 240gr à 199,99 euros (frais de port gratuit)



Si vous n'avez jamais essayé, nous vous conseillons de faire une cure courte de 15-25 jours à coup de 1 gramme par jour en septembre par exemple et de voir le résultat. Attendez un petit mois avant de recommencer une deuxième cure à 2 ou 3 grammes quotidiennement. Pour votre information, le Ginseng est un des compléments alimentaires les plus populaires consommés en France. Bien qu'il existe peu de contre-indications pour le ginseng rouge, il est recommandé aux personnes souffrant d'hypertension artérielle d'éviter la consommation de Ginseng et, il est recommandé la prudence aux patientes ayant souffert d'un cancer hormonodépendant ou dont le risque de contracter ce type de cancer est élevé, ainsi qu'aux femmes enceintes et allaitantes.


Vous pourriez aussi aimer

0 avis