Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Un pays endetté jusqu'au cou

23 septembre

La dette combinée des foyers, du gouvernement et des sociétés au second trimestre 2013 représente pratiquement trois fois le PIB du pays. Selon le rapport publié par la Banque de Corée ce dimanche, cette dette représenterait pas moins de 289.8% du produit intérieur brut 2012. Un ratio dette/PIB qui devient le plus haut jamais enregistré par la Corée, le dernier record du deuxième trimestre 2009, en plein coeur de la crise financière, ayant atteint les 285.2%. Malheureusement, le fait est que la dette combinée ne s'est finalement jamais améliorée, l'emprunt d'argent servant à chaque groupe de (sur)vivre et de faire (sur)vivre le pays.  

En 2003, la dette représentait un peu plus du double du PIB (220%). Quatre années plus tard, le ratio atteignait les 245.9% avant d'exploser l'année suivante à 273.7%. La barre symbolique des 280% était dépassée en 2012. Évidemment, c'est la dette des entreprises privées qui gonfle en premier lieu la dette combinée puisque le ratio dette des entreprises/PIB est de 158% entre avril et juin 2013 (+26,6 points en 10 ans). La dette des ménages prend 18,8 points en 10 ans et atteint un ratio de 91.6%. Pour ce qui est de la dette fiscale, le ratio passe de 18.2% en 2003 à 40.1% en 2013. Le niveau de dette le moins élevé mais qui accélère le plus rapidement.  

Vous pourriez aussi aimer

3 avis

  1. First coment mudafucka!!!!! You rock corea!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Qu en est il pour la france?

    RépondreSupprimer