Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Course-poursuite entre coréens et américains à Itaewon

04 mars

Scène de film d'action le weekend dernier en plein coeur d'Itaewon, le quartier de Séoul qui héberge la base militaire américaine la plus importante du pays. Samedi 2 mars, autour de 11h50, le département de police du quartier de Yongsan reçoit un appel. "Deux soldats américains sont en train de tirer au pistolet à billes sur les passants devant l'hôtel Hamilton (plein centre du quartier)". Ni une, ni deux, une équipe se rend sur place. Les agents de police sud-coréen remarquent alors un sergent et une autre personne en train de tirer sur les piétons à partir de leur voiture, à proximité de la ligne 6 de métro, comme rapporté plus tôt. Les militaires craignant de se faire intercepter décident de prendre la fuite. Les policiers coutumiers du fait prennent alors un taxi et se lancent dans une course poursuite dans Itaewon. Les soldats emboutissent de nombreuses voitures et s'éloignent de plus en plus vite. Les policiers voyant la situation déborder décident dans un premier temps de tirer une série de balles à blanc afin de faire peur aux deux américains. Sans succès. La course se poursuit.

Trois nouveaux tirs à balles réelles viennent toucher la voiture mais ne la freinent pas. Les policiers perdent toutes traces du véhicules après trente minutes de course-poursuite dans le quartier de Gwangjin (à l'Est de Séoul, Nord de la rivière Han). La plaque relevée par les policiers permet de prouver l'identité des deux américains qui ont tout de suite demandé à la base militaire de les envoyer au département de police de Yongsan. Selon un rapport de l'hôpital militaire américain, l'un des deux passagers aurait été blessé dans l'action mais sa vie n'est pas en danger. Cependant, aucune substance (alcool, drogue) ne semble avoir été consommée. Les internautes sud-coréens ne se sont pas faits attendre pour vivement critiquer les américains et supporter l'action de la police. Cette histoire risque de relancer la polémique sur la nécessité de la base américaine de Yongsan et plus largement sur l'implication des forces armées américaines dans la péninsule.

Vous pourriez aussi aimer

2 avis

  1. Intéressant de voir la manière très subjective de titrer sur le sujet aux US, ceci ressemblant souvent à "Tirs de policiers coréens contre des militaires US". Soyons d'accord, il s'agit là de la vérité, mais assez racoleuse tout de même...
    Au passage, ils prennent la "fuite"! (l.7)

    RépondreSupprimer
  2. en août 2012 le seul type que j’avais vu faire du bordel dans un grand magasin de vêtements , étais un Américain qui sembler zinzins un peut ivre .je pense que c'était un soldat us vus la musculature sportive est ca coupe de soldats. oué la bas les us font chier !

    RépondreSupprimer