Corée du Sud : époux à louer

22.2.12

Consommation – Développer en Géorgie en 2010, le service de location de mari débarque en Corée du Sud. Disponible depuis le mois de janvier, les opérateurs de ces services restent très discrets sur le sujet. Le système est simple et touche aussi bien des femmes célibataires à fort revenus que des femmes divorcées. Il suffit de déposer une demande précise des services attendus pour recevoir un devis. En moyenne, un mari coûte entre 20 et 30 000 wons de l’heure (13-20 euros). Les opérateurs fixent les tarifs après consultation et un accord bipartite, l’homme sélectionné devant être d’accord pour accéder à la demande de la cliente dans le besoin. Le principe est de garder une confidentialité absolue, autant pour les femmes qui ne veulent pas que leur entourage le sache que pour les hommes-en-location. Ceux-ci peuvent s’inscrire en ligne avec coordonnées, photos, un mini-CV (éducation, expérience) et des précisions personnelles (voir un exemple de formulaire sur le site shusband.com). L’opérateur réalise ensuite une sélection stricte de profiles adaptés aux services disponibles.

Les hommes choisis ne se connaissent pas, ne se rencontrent pas. Idem pour les femmes qui ne connaissent pas le physique de leur « homme », celles-ci ne faisant qu’une sélection de services, l’opérateur se chargeant de trouver le meilleur profil. Cela limite d’une certaine manière le sexe clandestin, même si ce n’est pas une vraie garantie. Certaines sociétés qui ont développé ce type d’activités ne cachent pas que des femmes appellent pour des services dits « secrets », à savoir une relation d’une heure avec un des hommes disponibles sur la plateforme. Si les sociétés se protègent au maximum afin de ne pas promouvoir le « sexe clandestin », personne ne sait finalement ce qu’il se passera entre le « produit en location » et le « consommateur » final. En Corée du Sud, s’il est connu de tous (mais tabou d’en parler) que les hommes d’affaires se font souvent plaisir dans les « room-salons » et autres « kiss-rooms », il est également bien connu que certains lieux sont réservés aux femmes coréennes (souvent d’un milieu aisé) afin qu’elles s’amusent avec des jeunes hommes. Bref, le service de location d’époux à l’heure sera utile pour les femmes ayant besoin d’un coup de main pour une réparation, pour faire les courses, pour partir en vacances, pour faire du sport, pour sortir dîner et plus si affinités…

Vous pourriez aussi aimer

0 avis