Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Les ambitions de Samsung pour 2011

06 janvier

Le très bon reportage de ce début d’année réalisé par l’équipe d’Un Œil sur la Planète (France 2) consacré à « la Corée du Sud : la puissance cachée » s’est longuement attardé sur le cas de Samsung, plus grand groupe coréen représentant une bonne partie de l’économie de tout le pays, aujourd’hui quatrième économie asiatique et 13e puissance mondiale. Et Samsung ne cesse de surprendre. A commencer par son partenariat avec Apple pour fournir les écrans LCD du prochain iPad actuellement dans les circuits de l'américain pour une valeur de 500 millions de dollars, 8 millions d’écrans étant inclus dans l’accord en termes de livraison, les écrans de 9.7 pouces étant le composant le plus cher de l’appareil estimé à 80 dollars l’unité. Le groupe considéré comme le leader de l’innovation technologique dans le monde a dévoilé ses ambitions pour 2011 : un investissement record de 38 milliards de dollars (43 100 milliards de wons), en augmentation de 18% par rapport à 2009 (32 milliards de dollars) et une vague de recrutements à des nouveaux postes avec 25 000 nouveaux employés attendus cette année dans les locaux de Samsung. Une chose est sûre, le président Lee Kun-Hee croit dur comme fer que l’année 2011 sera celle de la reprise économique internationale et en conséquence de la demande mondiale. Les semi-conducteurs, qui dominent les exportations sud-coréennes depuis plusieurs années, ne seront pas la priorité en termes de nouveaux investissements pour le groupe qui réduira son enveloppe de 12 000 à 10 300 milliards de wons. Par contre, les technologies OLED (Organic light-emitting diode) devraient encore être améliorées avec un investissement presque multiplié par trois (+285%), passant de 1 400 à 5 400 milliards de wons entre l’année dernière et 2011, un investissement clé au regard du développement des écrans tactiles dans la téléphonie mobile et l’informatique. Côté LCD, l’investissement sera de 5 400 milliards de wons (+35%), et pour ce qui est de la recherche et du développement, le groupe pousse toujours avec 12 100 milliards de wons (+14%). Sur les LCD et les semiconducteurs, le groupe prend un peu au pied de nez le marché qui montrait jusqu’à présent des signes forts d’hésitation en termes d’investissements et de développement de nouvelles technologies. Le groupe construit actuellement une usine à Suzhou en Chine pour les écrans LCD (2 600 milliards de wons), développe son usine de semiconducteurs au Texas et lancera cette année la construction d’une nouvelle ligne de production de semiconducteurs dans la péninsule (12 000 milliards de wons). La promesse de Lee Kun-Hee, en début de semaine, de dépenser quasiment sans compter dans les années à venir est donc confirmée avec ses chiffres tombés ce matin dans la presse. Le groupe prévoit également 29 900 milliards de wons de dépenses en capitale. Pour rappel, cette petite épicerie des années 30 représente aujourd’hui 25% des dépenses en capitale des 600 plus grandes entreprises de Corée du Sud. Son investissement en capital humain (25 000 nouveaux employés contre 22 500 en 2010) se focalisera surtout sur la R&D avec la création d’un nouveau centre R&D de grande ampleur dans son centre en banlieue de Séoul.

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. jusqu'ou ira Samsung ? peut-il encore tenir longtemps ?

    RépondreSupprimer