Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le 7 décembre 2009 en Corée du Sud

07 décembre

Économie : Révision à la hausse du T3
Déjà très élevé, le taux de croissance de l’économie sud-coréenne pour le troisième trimestre 2009 a été revu à la hausse, passant de 2.9 à 3.2%, a annoncé hier la Banque de Corée. Cette croissance de 3.2% comparée au trimestre précédent est la plus forte depuis 7 ans et demi et les 3.8% du premier trimestre 2002. Sur le plan annuel, c’est la première progression positive de
l’année avec 0.9% (+0.3 points comparé aux dernières estimations). Cette révision est due à l’ajustement rapide à la hausse des inventaires des entreprises et au rebond confirmé des exportations. Celles-ci, qui représentent la moitié de l’économie locale, ont pris 5.2% par rapport au second trimestre. Les dépenses privées qui sont également un moteur de croissance de l’économie ont pris 1.5%, 0.1% de plus que les estimations précédentes. La production industrielle croît de 9.8% boostée par le secteur automobile, les semi-conducteurs et les composants électroniques. Le secteur des services augmente légèrement avec 0.7% conduit par les transports, l’entreposage, le commerce de gros et de détail, la santé et la protection sociale. La construction ralentit avec -0.5% causé par la chute des constructions civiles. Parallèlement, le revenu national sur la période juillet-septembre prend 0.4%. Tout cela ne devrait cependant pas pousser la Banque centrale à revoir son taux d’intérêt à la hausse, indiquent les experts économiques, le marché international restant incertain au regard de la crise qui surgit à Dubaï.

Société : Les salaires s’écroulent
Les foyers coréens « souffrent ». Le salaire moyen des Coréens a chuté de 0.3% pour la période juillet-septembre comparé à 2008 avec 2,276,390 wons (environ 1 980 dollars). Une première depuis que les données sur le revenu sont enregistrées par le bureau des statistiques et
la banque de Corée. Et à la baisse de revenu vient s’ajouter l’accroissement de la dette totalisant au mois de septembre 712.8 trillions de wons, soit une progression de 5.4%. Le revenu total disponible a augmenté de 4.6% à 274.3 trillions de wons et la capacité pour les foyers à rembourser leurs dettes bat tous les records avec 2.6, signifiant que leur dette représente plus de deux fois et demie leur revenu. Ce ratio était de 1.64 en 2000. Tout cela combiné pourrait provoquer un tremblement de terre dans l’économie pourtant croissante du pays, surtout si la Banque de Corée revoit à la hausse son taux d’intérêt en début d’année prochaine, ce qui provoquerait une hausse de la dette. Ajouté à la baisse des prix du logement, un effet « boule de neige » entrainerait une baisse certaine de la consommation. Les indices à la consommation n’étaient d’ailleurs pas au beau fixe au mois de novembre avec une baisse de 4 points, de 117 à 113. Les foyers réduisent actuellement leur dépense dans l’éducation (graphique ci-contre) avec une première chute depuis 1998 (-1.1%). Les taux d’intérêts sur les dépôts bancaires ont d’après la Banque de Corée tourné autour de 3.16% sur les 10 premiers mois, soit une baisse de 5.46% comparé à 2008.

Tendance : Le café à la mode
Alors que le riz a pendant des années été le meilleur produit vendu par les détaillants en agro-alimentaire, cette année, la tendance est différente. Place au café trois-en-un. Les petits sachets mélangeant café, crème et sucre dépassent tous les autres produits
et deviennent les plus populaires dans les grandes surfaces, comme en témoigne Shinsegae E-Mart, la plus grand chaîne d’hypermarché de Corée du Sud. En passant d’une troisième position à la première place en un an, la théorie comme quoi la population a besoin de produits sucrés en période de ralentissement économique s’applique. Ce classement s’établit sur une enquête réalisée sur les 126 magasins dans le pays et les 2 874 produits proposés entre janvier et novembre. Le riz passe en troisième position et les pâtes instantanées prennent la deuxième place. La baisse de consommation du riz est un des témoins de l’économie indiquant une baisse générale de la consommation. La consommation est estimée à 76kg de riz par personne cette année, soit 25% de moins qu’il y a 10 ans. La raison ? Les distributeurs l’expliquent par d’une part l’augmentation de la consommation de produits occidentaux et d’autre part par le développement des achats sur Internet qui permettent aux consommateurs de se faire livrer leur sac de 10kg de riz directement chez eux. Après le riz vient les écrans LCD inférieurs à 46 pouces, suivi du kimchi réfrigéré, des papiers tissus et des cosmétiques de la marque Amore Pacific. Les cosmétiques et les TV font donc leur entrée dans le top10 des produits les plus consommés, faisant sortir le lait pour bébé et les canettes de bière.

Éducation : Moins d’écoliers
On savait que le taux de fécondité n’était pas l’arme fatale de la Corée du Sud. Mais le gouvernement ne s’attendait peut-être pas à voir dès aujourd’hui le nombre des effectifs dans les classes commencer à diminuer. Et pourtant, la réalité est là. L’effectif moyen par classe en école primaire est passé de 30.2 élèves à 28.9 élèves
entre avril 2008 et avril 2009. Au total, le chiffre est le plus bas jamais enregistré par le pays avec 598 514 élèves sur l’année. La barre des 30 élèves par classe n’est pas atteinte. Une première pour la Corée. Pas pour l’OCDE qui compte une moyenne de 21.5 élèves par classe. Dans les collèges, le nombre d’élèves chutent de 0.4 élèves, passant de 34.7 à 34.3 avec un total de 355 838 élèves sur l’année, un chiffre au plus bas depuis 6 ans. Au lycée, la tendance est inversée avec une légère augmentation de 0.4, de 34.4 à 34.8 élèves en moyenne. Seuls les lycéens continuent à augmenter depuis 4 ans avec 368 075 cette année. Étonnamment, le nombre d’écoles continue à augmenter avec 20 nouveaux établissements construits, provoquant bien entendu un nombre croissant d’enseignants. Le nombre d’écoliers par professeurs se réduit donc avec 20.6 en école primaire et 18.8 au collège, et augmente pour les lycéens à 16.3. Pour faire face à la diminution des effectifs, une école de filles qui existe depuis 72 ans a décidé d’accepter les garçons. Une première en Corée !

En bref : Quoi de neuf en Corée du Sud ?
Corée du Nord : Les jeans NOKO, censés être les premiers produits « Made in North Korea » vendus à l’étranger, ont été écartés des rayons par la chaîne suédoise de grands magasins PUB, les conditions de productions des jeans en Corée du Nord allant à l’encontre de la politique du magasin.
Industrie : Le chaebol Doosan a dévoilé sa stratégie pour l’an prochain et prévoit d’ores et déjà d’atteindre un volume de ventes équivalent à 20.85 milliards de dollars pour des profits sur opération de 1.3 milliards de dollars.
Produit : Alors que Samsung a démarré une campagne de publicité agressive pour son nouveau téléphone portable Corby à destination des plus jeunes, la marque a également lancé une coopération avec Adidas pour mettre en place une gamme de petit sac de protection pour les appareils électroniques.
Investissements : Pour attirer de plus en plus d’investisseurs étrangers, le gouvernement sud-coréen a décidé de réduire encore davantage le plafond des prix des appartements du secteur public dans les zones franches économiques dès le début de l’année prochaine.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis