Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le 15 décembre 2009 en Corée du Sud

15 décembre

Internet : Naver menacé ?
Le premier portail Internet de Corée du Sud aurait-il du souci à se faire ? Naver, détenu par le groupe NHN, possédait en début d’année 71% de parts de marché sur les recherches en ligne. Difficile à croire que l’avenir du portail soit en danger. Pourtant, il semblerait que Naver ait du fil à retorde l’année prochaine. Rien que sur la première semaine du mois de décembre, l’entreprise d’analyse Korean Click révèle que les recherches sur Naver ont chuté en dessous de 64%. Une baisse de 7 points de pourcentage par rapport à janvier. Le portail
n’a jamais habitué les Coréens à une telle chute, tournant depuis des années entre 70 et 75%. L’analyse portait cependant uniquement sur la page principale des portails web. Nate, n.3 sur le marché derrière Daum, aurait-il réussi son coup avec sa campagne de publicité intensive et une refonte de son image ? L’intégration de Cyworld sur sa page d’accueil au mois de septembre dernier y serait probablement pour quelque chose. Idem pour le nouveau type de recherche « sémantique » qui offre des résultats beaucoup plus précis lors d’une recherche sur le web. En seulement 4 mois, la part de Nate a plus que doublé passant de 4% à 9.8% début décembre. Daum reste cependant loin devant avec 20.5% de parts de marché. Nate devra donc faire fort pour continuer sur sa lancée. Rien qu’au troisième trimestre, Naver a rapporté 501.4 milliards de wons (428 millions de dollars) de revenus en publicité, plus de la moitié de ce qu’il a réalisé en tout jusqu’en septembre (986.1 milliards de wons). Daum enregistre 81.9 milliards de wons tandis que Nate gagne 17.4 milliards de wons en publicité.

Tendance : Repas et nutrition
Les Coréens aiment manger. C’est un principe de la culture coréenne. Le repas est extrêmement important. Mais la société change, évolue, et il app
araît d’après une enquête menée auprès de 8 641 personnes par le ministère de la santé, du bien-être et de la famille, qu’une partie de la population ne prenne plus le temps de manger un morceau le matin au levé du lit. Au total, ce serait 22% des Coréens qui seraient concernés, un problème pour le long terme alerte les nutritionnistes. Surtout que les plus jeunes sont les plus concernés. Entre 19 et 29 ans, près de la moitié des Coréens ne mangent pas le matin (46%). Plus élevé qu’en 2007 avec 42.5%. Entre 12 et 18 ans, seulement 26% prennent leur petit-déjeuner, contre 30.2% l’année précédente. Pour le reste de la journée, les Coréens ne font pas trop d’écarts. Seulement 4.4% avouent ne pas dîner et 4.5% ne prennent pas de pauses déjeuner. Au niveau des tendances des repas, 15% ne consomment pas assez d’aliments nutritifs et 5% mangent de manière trop excessive. Les femmes par exemple sont concernées par la sous-alimentation avec 19.3% d’entre elles qui ne consomment pas les produits recommandés pour cause de régime. 6.6% des hommes consomment trop d’aliments nutritifs contre 3.3% de femmes. Le surpoids est plus élevé chez les hommes avec 35.3% contre 25% chez les femmes.

Industrie : Davantage d’investissements
Les entreprises révèlent vouloir augmenter leurs investissements dans leurs installations dans le courant de l’année prochaine. La Chambre de commerce et d’industrie coréenne est allée interroger 1 100 entreprises en Corée pour connaître leur plan d’investissement l’an prochain. La moyenne serait donc autour d’une augmentation de 6.4% des investissements, prouvant encore une fo
is que la crise est bien derrière et que le rebond économique pousse les entreprises dans le bon sens. La tendance porte sur une augmentation ostensible des installations d’usines de grands conglomérats. 250 conglomérats possédant plus de 300 employés, comme c’est souvent le cas pour les filiales de Samsung ou LG, porteraient leurs investissements en 2010 à hauteur de 11.2% comparé à 2009. 750 PME ont annoncé qu’une augmentation de 4.8% serait mise en place l’an prochain. Près de la moitié des sociétés justifient ces investissements pour étendre leur production mais aussi créer de nouveaux produits (45.8%). Au niveau des secteurs, il semblerait que l’acier et le métal soit les plus concernés par les investissements de 2010 avec un développement moyen de 13.3%. Cette année, les investissements avaient chuté de 12.3% par rapport à 2008 avec des PME sur le retrait (-13.2%) et les conglomérats à -9.5%. Les entreprises ont évité de développer leurs outils de production (équipement et machine). L’augmentation des investissements lors du dernier trimestre (+2.9%) prouve que les entreprises sont confiantes pour l’an prochain.

Commerce : Import/Export en hausse
Une première pour 2009. Les importations et exportations ont augmenté par rapport à l’année dernière au mois de novembre. Merci à l’économie en rebond autant dans la péninsule qu’à l’étranger. Les semi-conducteurs sont le moteur de la croissance des exportations avec un bon de 85.2%, les appareils à cristaux liquides et les produits électroniques pour le foyer étant également au-delà de 50%. Les importations ont donc légèrement augmenté pa
ssant à 29.5 milliards de dollars, soit +2.1%. Les biens de consommation ont augmenté de 10.8% et les biens de capital ont pris 18.6%. Pour le 10e mois consécutif, la Corée du Sud enregistre donc un surplus de sa balance commerciale avec 4.6 milliards de dollars. Le surplus commercial concernait en particulier les USA, la Chine, l’Union européenne et l’Asie du Sud-est. La Corée reste toujours en déficit avec le Japon et le Moyen-Orient. Les exportations ont atteints 327.5 milliards de dollars, en baisse de 17.1% par rapport à 2008, et les importations étaient sur les 11 premiers mois de l’année de 189.8 milliards de dollars, une baisse de 29.1%. En totalisant un surplus de 37.7 milliards de dollars, la Corée devrait bel et bien atteindre voire dépasser la barre des 40 milliards de dollars cette année. Les douanes estiment que le pays devrait connaître un surplus de 4 milliards de dollars en décembre. Si l’amélioration du won peut avoir une influence négative sur les exportations, le rebond économique dans le monde et la croissance probable de la demande devraient prendre le dessus l’an prochain.

En bref : Quoi de neuf en Corée du Sud ?
Produit : LG Electronic
s sort son nouveau robot aspirateur, unique appareil à posséder deux caméras intégrées, pour un prix de 759 000 wons, sous le nom Roboking Dual eye (VR5901KL).
Personnalité : La jeune patineuse Kim Yu-Na a été élue personnalité de l’année en Corée du Sud devançant le secrétaire générale de l’ONU, les deux présidents décédés cette années, le président sortant et une star du Baseball.
Enchère : La mini-jupe de Yoona (ci-contre), l’une des égéries du groupe Girls’ Generation, portant un autographe sur la ceinture a été vendue 2.1 millions de wons lors d’une vente aux enchères sur le portail de shopping Gmarket entre le 7 et le 14 décembre.
Société : D’après le SERI (institut de recherche économique Samsung) et le PCNB (le conseil présidentiel de marque nationale), l’image de marque de la Corée du Sud prend la 20e place mondiale.
Football : Deux joueurs Sud-coréens de Premier League sont sur la liste des transferts et pourraient bien quitter l’Angleterre : Cho Won-Hee de Wigan Athletic et Seol Ki-Hyeon pour Fulham FC (ci-contre), alors que Ki Sung-Yong a signé lui en Écosse pour les Celtics.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis