Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

La concurrence dans les télécoms fait rage !

04 août

Télécom – C’est l’une des batailles les plus intéressantes qui fait rage entre entreprises coréennes. La guerre entre les deux opérateurs de télécom, le leader SK Telecom dirigé par Jung Man-Won (gauche) et son suiveur, KT dirigé par Lee Suk-Chae (à droite). L’un développe sa stratégie en se basant sur une stratégie coréenne et les fabricants locaux principalement (Samsung et LG), l’autre a signé un pacte avec Steve Jobs pour distribuer les produits télécoms d’Apple (en exclusivité sur l’iPhone 3G) et s’est enfermé dans une globalisation du marché des télécoms coréen. Le rebond économique a été exponentiel pour ses deux groupes avec l’explosion du marché des smart-phones depuis le début de l’année. Leurs actions n’ont cessé de prendre de la valeur au fil des mois. Au regard de la volatilité des marchés, les experts se posent désormais des questions. Et étonnamment, il semblerait que KT remporte davantage de crédits auprès des analystes concernant une croissance de ses actions à l’avenir. KT, qui attend avec impatience l’arrivée de l’iPhone 4 encore sous processus de régulation par les autorités locales, sécurise actuellement son fonds de commerce malgré le leader SK Telecom qui ne cesse de gagner de nouveaux clients. D’après les dernières informations fournies par le KTOA (association coréenne des opérateurs de télécommunications), KT aurait perdu 50 000 clients en mai dernier, principalement dû à une forte campagne de la part de SK Telecom qui distribue le petit dernier de Samsung, le Galaxy S, seul rival de l’iPhone digne de ce nom aujourd’hui sur le marché. KT doit également faire de nombreuses dépenses en marketing, SK Telecom marchant sur ses plates-bandes sur le secteur du sans-fil gratuit. Alors pourquoi les analystes prédisent-ils un avenir « radieux » aux actions de KT ? Il semblerait simplement que KT possède les actions les plus lucratives parmi les opérateurs de télécoms grâce à sa puissance dans le domaine du Wifi. Si les dirigeants de SK Telecom ne souhaite actuellement pas se prononcer sur les prévisions à venir concernant les actions du groupe, KT rejoint les analystes et poussent les investisseurs à acheter des actions KT. Pour le président de la division mobile du groupe KT, les actions sont sous-évaluées, le groupe ayant développé sa puissance sur le marché des données sans-fil augmentant ses ventes en ARPU (chiffre d’affaire moyen par utilisateur) par rapport aux autres trimestres. Pour un analyste de chez Eugene Securities, « sur le long terme, KT est mieux positionné que SK Telecom car il possède plus de zones Wifi que son concurrent ». Bref, KT espère beaucoup. Entre l’iPhone 4, l’iPad mais aussi un modèle Galaxy de Samsung au second semestre, l’opérateur espère frapper fort cette fois-ci. Concernant SK Telecom, les analystes ont du mal à prévoir quoi que ce soit dû à une profitabilité en baisse. Sur le court terme, il est clair que SK Telecom a un bel avenir mais au regard des dépenses en marketing, la profitabilité du groupe est décevante (augmentation des ventes de 0.7% au deuxième trimestre). Si SK Telecom compte une augmentation de ses clients de +6% par rapport à l’an dernier, son ARPU a décliné de 5% sur la même période, créant un risque quand à la validation des objectifs annuels : 13 billions de wons de ventes sur 2010. Pour le groupe, l’objectif est maintenu et sera atteint, « sans aucun doute » prévient le porte-parole. Des analystes qui croient en l'avenir du Wifi comme source de revenus important tout comme KT et des stratèges qui misent sur le réseau des télécommunications et les dernières technologies (LTE 4e génération par exemple) chez SK Telecom... Reste à savoir qui aura raison.
Arosmik, le 4 août 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis