Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Après 5 ans de restauration, Namdaemun ouvre le 11 février

08 février


C'est un événement. Brûlée le dimanche 10 février 2008, en début de soirée, par Chae Jong-Gi, un homme de 69 ans mécontent de ne pas avoir été entièrement payé après avoir vendu un terrain à des promoteurs immobiliers et qui était déjà connu des services de police pour avoir tenté de mettre le feu au palais Changgyeong en 2006 (ce qui lui avait valu une peine avec sursis d'an un et demi de prison), la porte de Namdaemun, trésor numéro 1 de Corée du Sud, revoit le jour. Pendant cinq ans, la porte aura été cachée du public par des panneaux géants, afin de laisser les restaurateurs travailler calmement en plein milieu de ce carrefour de Seodaemun-Gu et afin de préserver la porte des intempéries. La restauration avait été estimée à 4 ou 5 ans, le bois utilisé pour la construction de cette porte historique étant très difficile à retrouver. Le coût total serait de 20 milliards de wons (14,5 millions d'euros). Construite en 1398, elle a connu plusieurs rénovations et restaurations, dont la dernière datait de 1961-1963.  

Vous pourriez aussi aimer

2 avis

  1. Super !! Il ne reste plus qu'à appeler Korean Air >>
    La vraie Corée c'est autre chose que la K-pop…

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer