L'animal domestique, marché d'avenir pour les Coréens

25.2.13


C'est un vrai marché d'avenir pour la Corée du Sud. Le marché des animaux domestiques explosent depuis 2010, année à laquelle il dépassait en valeur les 1 000 milliards de wons. Selon les experts du secteur, ce marché pourrait quasiment doublé cette année et tourner autour des 1 800 milliards de wons. D'ici 2020, on parle même de 6 000 milliards de wons. La raison est assez simple. Les Coréens sont de plus en plus seuls : mariage retardé par une entrée tardive sur le marché du travail ou la volonté des femmes de s'épanouir avant tout professionnellement, natalité en berne malgré un léger rebondissement ces deux dernières années, de plus en plus de personnes âgées avec en face une culture confucianiste qui évolue (de moins en moins d'enfants souhaitent accueillir leur parent chez eux) et une société qui s'adapte mal (le nombre de maisons de retraite est ridiculement bas pour une société qui vieillira dans moins d'une décennie).

A l'heure actuelle, ce sont plus d'un million de Coréens qui détiennent un animal. Selon une enquête de l'agence Gallup, 17.4% des foyers coréens auraient ainsi un animal et le nombre de chiens et chats d'appartements atteindrait les 7 millions. Les foyers uniques sont les plus fréquents en Corée (25.3% de la population totale), suivi de près des foyers à deux personnes (25.2%) selon le bureau des statistiques coréen. Un tel marché laisse présager de nouvelles tendances pour les solitaires. L'animal robotique capable d'accompagner les personnes âgées est par exemple une solution probablement viable pour le marché coréen...

Vous pourriez aussi aimer

0 avis