Nouvelle mesure pour protéger les petits commerçants

6.2.13

Alors que beaucoup voyait les cinq prochaines années sud-coréenne comme celles des chaebols, au regard de la nouvelle gouvernance du pays (Park Geun-Hye), l'information dévoilée hier par la Commission nationale pour le partenariat des corporations (NCCP) laisse penser que les petites et moyennes entreprises ne seront pas en reste. Pour la commission, 14 secteurs spécialisés dans les services et dans 2 dans la fabrication entrent dans la catégorie des PME et ce sont les boulangeries de quartier qui ont le sourire puisqu'elles intègrent la nouvelle réglementation qui sera mise en place à partir du 1er mars 2013 et jusqu'au 29 février 2016. Il s'agit d'interdire à toutes les franchises de boulangerie (Paris Baguette, Tous les Jours, et les boulangeries des grands magasins, des centres commerciaux et des super-supermarchés) d'ouvrir un magasin dans un rayon de 500 mètres autour d'une boulangerie de quartier. Parallèlement, la NCCP interdira la création de nouvelles boulangeries par les chaebols si les créations dépassent sur l'année 2% du nombre total de boulangeries existantes sous la même franchise.

De la même manière, les restaurants appartenant aux grands conglomérats locaux qui, via des mouvements de fusions-acquisitions, s'imposent dans tous les quartiers de la ville, ne pourront désormais plus "manger" des restaurants similaires. La commission avait déjà conseillé aux chaebols de ne pas ouvrir de restaurant le 31 décembre dernier. La mesure les concernant sera effective du 1er avril 2013 au 31 mars 2016. Une mesure importante pour Park Geun-Hye qui, à l'instar de ce que beaucoup pensait, souhaite maintenir l'esprit commerçant et entrepreunarial dans la péninsule. De plus en plus de retraités se lancent dans cette aventure en ouvrant des boulangeries, des restaurants ou des salons de coiffure dans les petits quartiers, souvent déjà dominer par des enseignes en tout genre. Il ne reste plus qu'à s'attaquer aux franchises de cafés...

Vous pourriez aussi aimer

2 avis

  1. C'est tellement con... 500m c'est enorme... Le mec il met sa boulangerie en plein milieu de Gangnam et tous les autres doivent plier bagage... Et pourquoi la loi a une date de peremption?

    "a NCCP interdira la création de nouvelles boulangeries par les chaebols si les créations dépassent sur l'année 2% du nombre total de boulangeries existantes sous la même franchise'

    La, on vise directement a emmerder les franchises avec deja beaucoup de magasins. En revanche, ca devient beaucoup plus embetant pour creer une nouvelle franchise....
    Si on a un magasin existant on peut pas en faire un second car ca representerai 100% :p


    "De plus en plus de retraités se lancent dans cette aventure en ouvrant des boulangeries, des restaurants ou des salons de coiffure dans les petits quartiers"

    Ces petits commercant qui utilisent de toute facon exactement les meme produits chimiques pas chers des chaebols, au lieu de faire un produit de qualite... cf: tous les gateaux en coree et leur creme qui n'est pas a base de lait

    RépondreSupprimer
  2. @ Damien: Les nouveaux arrivants ne vont pas déloger les boulangeries existantes.

    Ce sont les chaînes des chaebols (paris baguette, tous les jours...) qui n'ont pas le droit de dépasser les 2% de nouvelles boutiques. Les autres peuvent le faire.

    La qualité de ce que l'on trouve dans ces boutiques est une autre histoire.

    RépondreSupprimer