Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le 13 janvier 2010 en Corée du Sud

13 janvier

Société : Panne de courant générale
Le gouvernement est en alerte maximum. Choi Kyung-Hwan, le ministre de l’économie et du savoir, a annoncé hier que le gran
d froid qui persiste dans la péninsule depuis quelques semaines causerait une sur-utilisation de l’électricité dans les foyers, provoquant un risque de coupure générale du courant la semaine prochaine. La plus grande centrale électrique du pays connaîtrait quelques soucis révèle ainsi le gouvernement. Sur les quatre derniers jours, rien ne va plus. Le record aurait été atteint vendredi matin avec 68.6 millions de kilowatts, soit 5.3 millions de plus que le dernier record atteint l’été dernier. Les réserves en électricité atteignant un niveau dangereusement faible, le ministère de l’économie n’a pas tardé à donner de la voix : « nous ne pouvons pas continuer à utiliser tant d’électricité, l’utilisation excessive d’électricité est un gaspillage pour toute la nation ». Si Choi est inquiet, c’est aussi parce que les prévisions météorologiques pour la semaine prochaine ne sont pas favorables. Une vague de froid devrait s’abattre à nouveau sur la péninsule Sud-coréenne. Cela pourrait entraîner une sur-demande, dépassant les 70 millions de kilowatts, ce qui rabaisserait le taux d’électricité en réserve à seulement 4 millions de kilowatts, 6 millions étant nécessaire en cas d’urgence nationale. Le gouvernement devrait tout mettre en place pour élargir l’offre d’électricité en développant l’activité de trois centrales actuellement en essai et essaiera au travers d’un système de gestion spécifique de réduire la consommation de l’ordre de 1.2 millions de kilowatts. Pour chaque degré de moins, la nation utilise en moyenne 409 000 kilowatts. La population est donc avisée de ne pas utiliser d’électricité aux heures de pointes, à savoir entre 10 et 12 heures et entre 16 et 18 heures, de laisser une température inférieure à 20 degrés dans les foyers, de débrancher tous les appareils électriques non-utilisés, d’éteindre la lumière pendant la journée et d’emprunter les escaliers plutôt que les ascenseurs.

Tendance : Les filles préférées
L’institut coréen de l’enfance et de l’éducation a conduit une enquête révélant que les petits garçons n’étaient plus aussi désirés qu’auparavant. A entendre cela, Confucius aurait de quoi se retourner dans sa tombe. Place aux filles. Durant ne
uf mois au cours de l’année 2008, 2 078 familles qui comptaient un nouveau né ont été interrogées. Et le résultat est clair. 37% des pères avouent préférer avoir une fille contre seulement 29% d’entre eux rêvant d’avoir un garçon. Les mères coréennes, il y va de soi, préfèrent en majorité une petite fille. C’est une première dans l’histoire de la Corée, l’une des sociétés pourtant les plus patriarcales d’Asie. La tendance des naissances appuie cette enquête. En 2008, 106.4 garçons naissaient pour 100 filles, soit une correspondance avec la norme internationale 103-107. Bien loin des 116.5 garçons pour 100 filles, chiffre record pour la Corée en 1990. Les pères semblent se sentir plus responsables que les mères, ceux-ci étant à 52.7% prêts à se sacrifier pour le futur de leur enfant contre 49.1% pour les mères. Au niveau de l’âge moyen des premières mamans, la moyenne est à 30 ans pour 2008, avec près de la moitié (44.6%) qui ont dû subir une césarienne. Pour l’allaitement au sein, les jeunes mamans arrêtent après les deux premiers mois, proche des trois mois en moyenne en Corée. Pour 72% des jeunes parents, l’enfant sera élevé par les grands parents lorsque le père et la mère travailleront. Seulement 10% sont prêts à prendre une babysitteur ou une femme de ménage apte à prendre soin de l’enfant. L’enquête sera conduite de manière annuelle jusqu’en 2015 pour les futures politiques du gouvernement contre la baisse du taux de fécondité important en Corée.

Éducation : Les e-book dès 2011
Quand la Corée d
u Sud maîtrise une technologie, la mise en application ne se fait pas tarder. Les e-books, qui sont la nouvelle tendance dans l’électronique aujourd’hui, devraient voir le jour aux côtés des livres scolaires dans les écoles primaires et secondaires dès l’an prochain, une solution pour éviter aux enfants de porter des sacs extrêmement lourds, indique le ministère de l’éducation. Le gouvernement travaille d’ores et déjà sur de nouveaux procédés d’utilisation, comme les techniques de reconnaissance qui permettront aux étudiants de retrouver toutes leurs informations sur n’importe quels autres e-books. De nombreuses mesures ont été lancées déjà pour améliorer les contenus des manuels, ceux-ci étant trop en retard sur la réalité et les informations souvent trop condensées, trop résumées. Le premier package qui sortira sous forme de disque en 2011 portera sur l’anglais, le coréen et les mathématiques. Les mesures incitant à insérer davantage de contenus dans les manuels, les livres prendront du poids. Les e-manuels seront donc utilisés à la maison et les manuels à l’école, où ils pourront rester. Les e-books seront offerts gratuitement à tous les écoliers par le gouvernement et des aides devraient être mises en place pour les lycéens dont les parents ont un salaire bas. Cette solution permettra aux jeunes d’avoir accès à de nombreux libres et sera une solution idéale pour corriger ou mettre à jour les derniers manuels. Ces e-manuels seront ceux reconnus par le gouvernement, créés par une société privé et autorisés par les éducateurs superintendants locaux. Pour un e-manuel approuvé par le gouvernement, il faudrait 30 mois avant une possible livraison dans les écoles, contre seulement 6 mois pour ceux reconnus par le gouvernement.

Télécom : L’iPhone 4G déjà annoncé
Korea Telecom aurait-il peur de la concurrence ? Les résultats de l’iPhone ne serait-il pas satisfaisants ? A en croire les données qui paraissent dans les médias aujourd’hui, si KT peut se satisfaire des 220 000 iPhone
3GS vendus en deux mois, il peut aussi se méfier de l’offre de son concurrent SK Telecom qui a vendu sur la même période 300 000 T-Omnia II, le téléphone de Samsung Electronics. Et si KT souhaite sortir l’iPhone 4G en juin chez ses distributeurs avec une pré-version en avril pour des tests décisifs, c’est peut-être qu’il craint l’arrivée massive de smart-phones prévue dès février avec le système Android. Un consensus est mis en place entre KT et Apple pour sortir dès que cela sera possible la nouvelle génération d’iPhone 3GS...dommage pour ceux qui se sont jetés d'emblée sur l’appareil dès sa sortie. Quelques questions juridiques sont cependant encore en discussion entre les deux parties. Le 4G sera beaucoup plus performant avec un écran OLED, une fonctionnalité pour chatter, une probable batterie amovible, des processeurs dual core, des puces graphiques puissantes pour une qualité vidéo exceptionnelle,...assez, espèrent-ils, pour maîtriser l'arrivée des téléphones sous Android. Depuis l’arrivée de l’iPhone fin novembre dernier, Samsung et LG Electronics n’ont pas arrêté de développer leur stratégie marketing et leur produit smart-phone. Android devrait maintenant amener une nouvelle composante sur ce marché en ébullition car il offre une meilleure flexibilité pour les programmeurs qui développent des applications. Au vue des objectifs de ventes de l’opérateur KT, à savoir 500 000 iPhone en 2010, on peut se poser des questions sur la stratégie du groupe...

En bref : Quoi de neuf en Corée du Sud ?
Contrats : Alors que de nombreux médias soulignent l’importance du succès de la Corée du Sud face à la France sur l’obtention du contrat pour la construction de centrales nucléaires aux Emirats Arabes Unis,
les médias des émirats indiquent que le contrat ne serait que de 20 milliards de dollars, et non 40 voire 50 milliards (dixit la chaîne MBC), propos confirmés par le directeur coréen de l’industrie du nucléaire.
Industrie : Le 9e plus grand chaebol de Corée, Kumho Asiana, a annoncé hier le licenciement de 7 des 18 dirigeants clés du groupe dans le cadre d’un plan de restructuration massif.
Tourisme : Alors que les perspectives tablaient sur 10 millions de touristes en 2012, Séoul a souhaité mettre davantage de pressions en indiquant que les 10 millions seraient visés dès cette année, encore une grande annonce dans le cadre de la réélection possible du maire Oh Se-Hoon le 2 juin prochain.
Industrie : La vente au détail devrait connaître une croissance de l’ordre de 4% indique la Chambre de commerce et d’industrie coréenne, dynamisée par les ventes en ligne sur Internet et le téléachat, très prisé dans la péninsule.
Produit : Le T-Omnia II de Samsung Electronics vendu sous l’opérateur leader SK Telecom s’est vendu à 300 000 exemplaires depuis sa sortie il y a trois mois, soit près du double des ventes par rapport à la première version du téléphone.
Technologie : Le 4e chaebol de Corée, le groupe LG, a annoncé hier qu’il investirait un montant total de 13.35 milliards de dollars en 2010 dans la construction d’usines et pour le département recherche et développement, soit une augmentation de 28% comparé à 2009.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis