Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le 5 janvier 2010 en Corée du Sud

06 janvier

Tendance : L’avenir des jeux en ligne
Il n’est pas difficile de comprendre qu’une période de récession ou de crise internationale ou bien encore une pandémie mondiale peuvent être propices au développement des jeux en ligne. Si 2009 a été abordée un peu dans le doute, ne sachant pas si la crise influerait négativement ou positivement sur ce secteur, ce début d’année permet de tirer des conclusions
très positives sur la situation du marché des jeux en ligne. Nexon et NCSoft ne vous diront pas le contraire. Les deux pionniers coréens de l’industrie du jeu en ligne ont respectivement enregistré des profits annuels de l’ordre de 600 et 515 millions de dollars en 2009. Les deux sont en concurrence pour devenir leader sur le marché. Des sorties majeures devraient avoir lieu dans les mois à venir et devraient déterminer un peu plus le leadership de l’un ou de l’autre. De son côté, Nexon surfe sur la vague du succès de ses jeux en ligne multi-joueurs (MMORPG) tels « Maplestory » et « Dungeon Fighter Online », alors que NCSoft profite de l’envol de son jeu fantastique « Aion », un peu sur le modèle du jeu « Lineage ». Hangame, détenu par NHN, propriétaire du portail Internet Naver, leader en Corée du Sud, devrait également enregistrer des profits record dépassant les 510 millions de dollars. L’arrivée des jeux étrangers Starcraft II en mai et Diablo III en novembre vont pour sûr donner un coup de fouet aux ventes de jeux en ligne en Corée cette année. Cette industrie prouvera certainement encore qu’elle est encore jeune et pleine d’espoir pour les années à venir.

Technologie : 3D ou LED ?
Si les mots clé
s de la nouvelle édition du salon de Las Vegas « International Consumer Electronics Show » (ICES) qui débute mercredi 6 janvier seront « Mobilité » et « Connectivité », il apparaît pourtant clair que les visiteurs tourneront leur regard vers les nouveaux produits télévisés, avec la 3D et les LED-Backlit que tous les géants de l’électronique proposeront. Si la plupart s’oriente vers la 3D considérant cette technologie comme la nouvelle vache à lait du secteur, Samsung Electronics préfère s’attarder sur l’aspect eco-friendly avec les LED-Backlit. Cette stratégie va donc scinder le monde de la télévision en deux grandes parts. LG et les japonais d’un côté, Samsung de l’autre, même si ce dernier annonçait hier encore qu’une télévision en 3D serait tout de même présenter lors du ICES. Tous les constructeurs de TV 3D proposeront différents formats de télévisions, voyant 2010 comme l’année charnière dans le développement de ces technologies. Le succès du film 3D « Avatar » (voir plus bas) justifie cette tendance. Sony, troisième sur le marché, espère ainsi enregistrer 11.3 milliards de dollars de ventes de TV 3D d’ici la fin 2013. LG Electronics, deuxième derrière Samsung, proposera des téléviseurs allant de 42 à 72 pouces ainsi qu’un vidéoprojecteur de 150 pouces. Objectif : devenir leader sur le marché de la 3D en 2011 avec 3.4 millions de téléviseurs vendus. D’après les analystes de DisplayBank, le marché devrait atteindre 15.8 milliards de dollars en 2015. Samsung ainsi que des plus petits constructeurs comme Visio aux USA ou d’autres chinois préfère donc opter pour une stratégie environnementale. Avec 2.6 millions de télévision LED-Backlit LCD vendues en 2009, Samsung vise désormais les 10 millions de ventes cette année. Avec trois modèles allant de 32 à 55 pouces, Samsung compte lancer huit nouveaux modèles allant de 19 à 65 pouces. L’ICES devrait donc permettre d’assister à un découpage des technologies avec deux grandes tendances sur le marché de la télévision.

Automobile : Renault dépasse Daewoo
Le constructeur automobile franco-coréen Renault Samsung Motors aura bien profité de la descente aux enfers plus ou moins pro
gressive de GM Daewoo et Ssangyong Motors en 2009. En termes de ventes domestiques, Renault Samsung a donc écrasé la filiale coréenne du groupe américain General Motors. Avec 117 690 véhicules vendus entre janvier et fin novembre 2009, le groupe dépasse les ventes de l’américain qui réalise 100 124 ventes sur la même période. Ajouté les 15 000 ventes réalisées en décembre et le franco-coréen est sûr de dépasser sur l’année GM Daewoo. Depuis sa création en 2000, Renault Samsung dépasse pour la troisième fois le constructeur GM Daewoo. 2005 et 2006 étaient en effet deux années particulières également pour RSM. Mais cette année restera exceptionnelle car GM Daewoo a enregistré pour la première fois de son histoire une chute en dessous des 10% de parts de marchés. Renault Samsung a de son côté surpris le marché de l’automobile avec le lancement en juin 2009 de son dernier modèle, la « New SM3 », qui a rencontré un grand succès enregistrant près de 30 000 véhicules vendus en seulement six mois. GM Daewoo n’avait apparemment pas choisi le bon moment pour lancer sa nouvelle « Matiz Creative » dans le courant du second semestre, car la « New Morning » de Kia est resté devant avec des ventes importantes. Les dirigeants de la filiale américaine de General Motors soulignent que leur délai de livraison est l’une des principales causes de ces mauvais résultats.

Industrie : Les chaebols en 2010
La crise internationale n’aura pas fait beaucoup tremblé les grands conglomérats coréens. Que ce soit dans l’automobile, la constructi
on, les télécoms ou les nouvelles technologies, les « chaebols » comme on les appelle ici ont su s’adapter de manière rapide aux contextes économiques défavorables. Mais quelle sera la stratégie des chaebols en 2010 ? Le plus grand, le groupe Samsung, veut faire de la crise une opportunité de business pour cette année. L’année sera charnière pour Samsung Electronics, deuxième sur le marché de la téléphonie et leader sur la télévision. Les concurrents préparent la riposte sur ces deux secteurs et Samsung va devoir faire fort pour conserver sa position. Le groupe conserve sa stratégie à long terme baptisée « Vision 2020 » qui devrait voir le groupe enregistrer un profit de 400 milliards de dollars en 2020 et devenir l’une des 10 plus grandes multinationales. Avec 108.7 milliards de dollars de revenus en 2009, le groupe LG souhaite en 2010 proposer des produits innovants en adoptant une stratégie de recherche et développement agressive. Le groupe devrait également frapper fort sur les marchés émergents et le côté environnemental. Dans l’automobile, Hyundai Kia Motors compte bien poursuivre son développement avec des ventes en augmentation de 17% prévues cette année pour atteindre 5.4 millions de véhicules (4.3 millions en 2009). Pour le groupe SK, spécialiste des télécoms et de l’énergie, le développement de ses opérations internationales devient prioritaire. Les programmes de développement en Chine paraissent être prioritaires pour faire du chaebol l’un des plus importants groupes à travers le monde. Une stratégie managériale a été lancée pour pousser les dirigeants du groupe à se focaliser sur la croissance de l’entreprise. GS Group aura de son côté envie de développer des nouveaux moteurs de croissance à caractère environnementaux et Hyundai Group se focalisera davantage sur sa branche construction et sur les projets en Corée du Nord.

En bref : Quoi de neuf en Corée du Sud ?
Musique : Les Wonder Girls (à gauche) arrivent en 2009 en tête d
es charts aux Etats-Unis avec leur single « Nobody », devançant entre autres Mariah Carey et son « Obsessed » en troisième position et Lady Gaga et son « Just Dance » en huitième place.
Cinéma : Avatar (ci-contre) devient le film étranger le plus vu en Corée du Sud en un temps record, avec 6.4 millions de personnes qui se sont rendues dans les salles en seulement 17 jours et ne devrait faire qu’une bouchée des films « Transformers » (1 et 2) qui ont rassemblé le chiffre record de 7.4 millions de personnes chacun.
Environnement : Le maire de Séoul a autorisé l’essai de dix taxis hybrides (Hyundai Avante LPI Hybrid) au cœur de Séoul pour étudier ces véhicules dans des conditions réelles d’utilisation et proposer des solutions alternatives pour améliorer la qualité de l’air.
Tourisme : Les deux rochers de Dokdo (ci-contre) qui sème la discorde sur leur appartenance depuis des années entre le Japon et la Corée du Sud a fait l’objet de 132 558 visites l’an dernier, soit 4 00 personnes de plus que l’année précédente (106 000 ont posé le pied sur l’île alors que 26 000 en ont fait que le tour).

Vous pourriez aussi aimer

0 avis