Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le 19 janvier 2010 en Corée du Sud

19 janvier

Tendance : Les nouvelles ajumma arrivent
Lorsque vous posez le pied en Corée du Sud, l’une des premières choses à connaître au-delà du Kimchi et du Taekwondo, ce sont les ajumma. Caractérisées depuis des années comme des femmes mariées au tempérament bien trempé, souvent ayant au moins un enfant, vêtues de pantalon aux imprimés fleuris, aux permanentes parfaites et exécrables dans le métro (à l’origine de la blague que les étrangers aiment répéter : « Dans un métro de Séoul, une place se libère. Batman et Superman sont là. Qui est le plus rapide à la prendre ? Une ajumma »), il semblerait que la nouvelle génération de ces femmes dont l’âge pourrait s’identifier entre 35 et 65 ans en moyenne soit tout autre. Place à la mode. Blouson en cuir et leggings ont pris la place des manteaux de fourrure kitsch et autres pantalons pas vraiment tend
ance. Désormais, parlez plutôt de génération RUBY. Ce nouveau mot qui fait le buzz sur la toile coréenne réunit à lui seul toute les caractéristiques de ces nouvelles mamans coréennes : Refresh (rafraichie), Uncommon (peu commune), Beautiful (belle) et Young (jeune). Le réseau d’information sur les tendances (PFIN) parle même d’un marché de nouveaux séniors qui devrait dynamiser l’industrie de la mode. Les marques et autres styles qui plaisaient aux ajummas ne sont donc plus les centres d’intérêts de ces femmes. Elles regardent davantage les marques que portent les jeunes filles d’aujourd’hui. L’achat est donc réfléchit et non impulsif. La jeune « ajumma » n’achètera pas des vêtements pour impressionner sa voisine qui aura acheté précédemment des vêtements haut de gamme mais pas forcément trendy. Pourquoi dépenser de l’argent pour des vêtements qui donneront un air de matrone ? Les stars telles Jang Mi-Hee (ci-dessus) et Kim Hee-Ae (à droite) sont de parfaits exemples de cette nouvelle génération. Les vendeurs de vêtements un peu « old fashion » ferment leur porte les uns après les autres rapporte Shinsegae, l’un des grands magasins du pays. Fini le temps des ajumma un peu grassouillettes, mal habillées et aux bouclettes gominés… place aux jeunes femmes sophistiquées, en pleine forme et tendances.

Corée du Nord : Les échanges 2009
Malgré une crise inter
nationale qui aura marqué l’économie mondiale et les essais nucléaires du premier semestre de la part de la Corée du Nord, les relations commerciales intercoréennes n’auront que peu décliné en 2009. D’après les Services des douanes coréennes, les échanges se seraient contractés de 8.5% par rapport à 2008, avec un total de 1.67 milliards de dollars. Avec des exportations atteignant 732.62 millions de dollars pour des importations de l’ordre de 933.46 millions de dollars, la Corée du Sud enregistre un déficit de plus de 200 millions de dollars. Si le début de l’année est resté particulièrement bas au niveau des échanges, ceux-ci se sont améliorés au fil des mois avec une politique davantage ouverte de la part de Lee Myung-Bak, le commerce entre les deux pays passant de 100.89 millions de dollars en février à 173.18 millions de dollars en septembre. Les tensions ont rarement été aussi fortes que l’an dernier. Rappelez-vous : les essais nucléaires du mois de mai, le choc entre deux bateaux militaires sur la côte Nord-ouest, les pêcheurs Sud-coréens de la côte Est emprisonnés pour avoir pénétrés dans les eaux Nord-coréennes... Lee Myung-Bak a su mettre de l’eau dans son vin pour calmer le jeu et rétablir un élan positif dans les relations avec le Nord. Les américains ont également mis la main à la patte avec l’intervention de Bill Clinton pour venir récupérer les journalistes américaines enfermées pendant des mois. Le commerce entre les deux pays ne cesse cependant de croître depuis 2004, passant en cinq années de 75.68 millions de dollars (2004) à 1.821 milliards de dollars (2008). 2009 restera une année spéciale mais positive selon le gouvernement Sud-coréen.

Technologie : L’« App Economie »
L’ « App Store
» d’Apple ferait-il naître une nouvelle forme d’économie en Corée du Sud ? Avec 250 000 iPhone vendus depuis sa sortie le 28 novembre 2009, les téléchargements d’applications pour ce smart-phone se développent et les applications elles-mêmes poussent comme des champignons. Les utilisateurs deviennent des créateurs. Le quotidien Maeil Business News prend l’exemple de deux jeunes Coréens qui sont dans cette mouvance. Deux jeunes créateurs qui font des émules sur les téléphones. Agé de seulement 18 ans, Yoo Ju-Wan a par exemple créé une application permettant de connaître les horaires et trajets des bus de la ville de Séoul ou une autre application baptisée Kontacts permettant de retrouver le nom de ses contacts en tapant les premiers caractères de chaque syllabes. Choi Gang-Woo, âgé de 35 ans, a créé deux jeux pour smart-phone disponibles sur l’App Store américain lui permettant de gagner pas moins de 622 522 dollars. Pour les économistes, cette nouvelle tendance représente un élan hors du commun avec des utilisateurs qui deviennent créateurs : dynamisation de l’économie, accélération des performances du marché, création de nouveaux emplois, etc. Voilà ce qui s’appelle désormais l’« App Economie ». Apple révèle que cinq applications coréennes sont déjà dans le top 100 des applications disponibles sur l’App Store aux Etats-Unis. L’originalité est qu’elles sont créées par des microsociétés, représentées parfois par une unique personne et avec un chiffre d’affaires en dessous du milliard de wons. L’arrivée de l’iPhone et de sa plateforme App Store donnent un réel coup de fouet à l’industrie de l’IT de Corée du Sud. Reste à savoir si le mouvement suivra chez les autres App Store lancés par les opérateurs locaux, comme le T Store de SK Telecom...

Tourisme : Supportez la Corée
« Coréens et non-Coréens, supportez la Corée du Sud et poussez les touristes du monde entier à venir découvrir ce pays ! »... Voici le nouveau mot d’ordre de l’organisation coréenne du tourisme. Dirigée par l’Allemand naturalisé Coréen Lee Cham (ci-dessous), l’organisation dévoile sa stratégie à deux cordes. D’une part, l’objectif sera d’accroître la perception de la société quant à l’importance de faire venir de plus en plus de touristes dans la péninsule, et d’autre part, créer une sensibilisation pour le tourisme d’affaires
par la création de nouveaux petits business liés à ce secteur comme ce fut le cas avec l’IT à la fin des années 1990. Des aides financières devraient se multiplier de la part de cette organisation pour aider ces types de business qui attirent les étrangers. Une enveloppe de 10 milliards de wons et des offres de conseil seront à ce titre mises en place. De nombreux Coréens et étrangers présents en Corée devraient également travailler avec les gouvernements locaux pour échanger des idées sur « comment faire de la Corée un pays touristique ». La Corée est comme ça. Elle ne cherche pas à savoir si, à la base, elle a tous les atouts pour devenir touristique ou pas. Elle le devient. C’est tout. Les chiffres peuvent paraître extravagants. 10 millions de touristes en 2010 annonçait récemment le maire de Séoul. L’organisation du tourisme préfère miser sur 8.5 millions de touristes. Bien au-delà des 7.8 millions de touristes qui sont venus en 2009, un record. Le mois de janvier montre déjà des signes encourageants avec plus de touristes qu’en janvier 2009. La campagne « Visit Korea 2010-2012 » est la troisième du genre avec 1994 et 2001-2002. Elle devrait générer pas moins de 10 milliards de dollars pour l’industrie du tourisme.

En bref : Quoi de neuf en Corée du Sud ?
Automobile : Afin de concurrencer au mieux les derniers modèles japonais de Toyota et de Honda, le sud-coréen Hyundai Motor a lancé hier une nouvelle version améliorée de son modèle phare, la Sonata, équipée d’un moteur plus puissant pour un prix autour de 29 millions de wons.
Football : Après Seol Ki-Hyeon qui annonçait son départ de Fulham hier, c’est au tour de Cho Won-Hee, qui avait rejoint le club de Premier League Wigan Athletic la saison dernière, de se faire prêter au club de K-League des Suwon Bluewings, afin de jouer un maximum en vue de la préparation à la Coupe du Monde.
Coupe du Monde : En match de préparation pour la Coupe du Monde 2010, la Corée du Sud est venue hier à bout de la Finlande en remportant son match 2 à 0 avec des buts d’Oh Beom-Seok et de Lee Jeong-Su, un bon score pour préparer le match du 12 juin contre la Grèce.

Télévision : La très sexy Han Young (ci-contre), chanteuse Sud-coréenne, fait une nouvelle fois la Une des médias coréens après avoir porté un décolleté trop plongeant aux goûts des Coréens lors d’une conférence de presse pour se présenter en tant que nouvelle présentatrice de l’émission « News Star » de la chaîne de télévision Y-Star.

Vous pourriez aussi aimer

1 avis