Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Corée du Sud : la bataille de l'eau

20 décembre

 
C'est un marché en pleine croissance, qui représente en Corée du Sud pas moins de 700 milliards de wons (653 millions de dollars) cette année. L'eau est définitivement la nouvelle vache à lait des trois géants du secteur : Kwang Dong, Lotte et Nongshim. Ce dernier est en train de prendre doucement mais sûrement ces marques. S'il est le spécialiste des pâtes instantanées, Nongshim s'est lancé dans l'aventure de l'eau en passant tout d'abord par la Chine. Tirée des sources du Mont Baekdu, montagne sacrée pour les Coréens, située à la frontière entre la Chine et la Corée du Nord, la Baeksansoo est une eau pure et riche en minéraux. Pour Nongshim, il ne fait aucun doute que la marque va devenir l'une des premières en Corée d'ici les cinq prochaines années avec ses 200 milliards de wons de ventes. Une bouteille de deux litres se vend entre 1 000 et 1 200 wons. 

Mais quid de Samdasoo, une eau disponible dans 95% des distributeurs coréens, marque pour laquelle Nongshim avait les droits exclusifs de distribution depuis 1998 et qui comptait pour 77% du résultat des ventes de ses produits liquides l'an dernier ? Le producteur de la marque Samdasoo basé à Jeju a décidé en novembre dernier qu'à partir du 14 décembre, un nouveau distributeur serait en charge du développement de la marque dans la péninsule, et ce distributeur n'est ni plus ni moins que Kwang Dong Pharmaceutical. Ce dernier a réuni mardi, dans sa maison mère, les quelques 200 distributeurs nationaux de la marque Samdasoo pour renforcer leur partenariat et faire de la marque l'une des préférées en Corée du Sud. 

Et qu'en est-il du troisième distributeur, Lotte Chilsung Beverage, branche du conglomérat Lotte Group ? Le groupe a annoncé récemment le lancement d'une nouvelle marque afin de rester dans la lignée des deux autres sociétés, une marque appelée Baekdoosan-hanulsam. Lotte prévoit de vendre pour pas moins de 100 milliards de wons dès l'année prochaine et atteindre les 200 milliards de wons pour devenir le distributeur de la deuxième eau préférée des Coréens. Bref, sur le long terme, il semble que la guerre de l'eau se fasse principalement entre ces trois distributeurs. Car bien que l'on compte pas moins de 20 marques différentes d'eau à l'heure actuelle sur le marché, dont les marques étrangères Evian et Fiji, les différences de prix joueront forcément en faveur des produits "Made in Korea". 

 

Vous pourriez aussi aimer

0 avis