Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le 26 novembre 2009 en Corée du Sud

26 novembre

Télécom : la folie iPhone
Si l’enthousiasme n’est pas vraiment visible lorsqu’on en parle autour de soi, il semblerait tout de même que les Coréens attendent avec une certaine impatience la sortie officielle de l’iPhone par KT ce samedi 28 novembre. L’opérateur KT, deuxième derrière SK Telecom, voit son site de ventes de téléphones quasi-saturé depuis que la prévente
d’iPhone a commencé le 22 novembre dernier. Il suffit de jeter un coup d’œil aux statistiques de visites du site avant et après la mise en prévente : 33 784 visites le 20 novembre, 24 559 le 21, 119 279 le 22 et le 177 866 le 23 novembre. Avant l’annonce de l’arrivée de l’iPhone en Corée, les statistiques atteignaient au maximum 40 000 visites par jour. KT peut se féliciter de voir son site de ventes d’appareils téléphoniques lancé en août dernier explosé grâce à l’iPhone...presque étonnant tellement le groupe ne communique que très peu sur le lancement de l’appareil d’Apple. On se rend compte également que KT voit son Twitter (www.twitter.com/ollehkt) déborder d’activité avec plus de 1 000 tweets contre une moyenne de 400 auparavant. En fin de compte, la communication se passe par Internet en attirant les consommateurs à venir chercher de l’information chez KT. Si cela fonctionne comme politique de communication pour le moment, reste à savoir si la vente prévue de 300 000 appareils l’an prochain sera atteinte.

Media : La KCC développe les contenus
La commission coréenne de la communication (KCC) a décidé de frapper fort dans l’industrie des contenus radiodiffusés en créant un fonds d’i
nvestissement de pas moins de 86 millions de dollars sur une période de trois ans. Stimuler l’industrie des contenus, mais également investir pour lancer un nouveau service pilote de radiodiffusion terrestre en trois dimensions. Les ambitions sont grandes donc pour l’année prochaine. Concernant cet investissement massif, la KCC commencera dès l’an prochain à mettre en place un premier budget de 25.8 millions de dollars. Le reste devrait être cofinancé par le privé. La KCC compte créer un centre pour une utilisation collective de développeurs de contenus afin de soutenir le développement de nouveaux contenus pour les services de radiodiffusion numérique. Ce centre sortira de terre fin 2012 dans la région de Gyeonggi (bordure de Séoul) avec le support du ministère du sport, de la culture et du tourisme. Concernant les services de contenus en trois dimensions, une première mondiale, la KCC souhaite mettre en place un système de codage d’images à droite et à gauche pour rendre accessible ce service à tous les foyers du pays. Si un pilote permettra de tester et d’améliorer ce service, des premières échéances à court terme sont d’ores et déjà fixées, comme les Coréens ont l’habitude de faire : les championnats du monde des fédérations d’athlètes de l’association internationale de Daegu en 2011 puis les Jeux Olympiques de Londres en 2012.

Management : La stratégie Samsung
Objectif 2010 pour le groupe et les filiales Samsung : un taux de croissance à deux chiffres ! Si la stratégie managériale pour 2009 était plutôt une g
estion des urgences pour cette période instable économiquement et financièrement parlant, l’année 2010 sera l’année de tous les risques avec une stratégie agressive pour surfer sur la vague des bons chiffres de l’année : +2.1% et +2.9% de croissance économique en Corée du Sud au 1er et 2e trimestre, et des estimations de croissance pour 2010 entre 3.2% et 5.5%. Si le groupe était au « ralenti » l’an dernier avec 165.64 milliards de dollars de revenus, 2009 devrait voir ce chiffre passer à 190.79 milliards de dollars, une première pour le chaebol Sud-coréen. Pour sa part, Samsung Electronics qui est la figure de proue du groupe Samsung devrait enregistrer un chiffre d’affaires consolidé de 116 milliards de dollars, soit plus de 10% de plus que l’an dernier. Pour 2010, les estimations sont plus qu’avantageuses avec 130 milliards de dollars prévus. Le géant de l’électronique prétend donc à une croissance à deux chiffres, en s’appuyant en particulier sur l’excellent démarrage de son nouveau produit, la TV LED (diodes électroluminescentes), mais également des produits comme les appareils mobiles de nouvelles générations (AMOLED). A l’instar du groupe SK, les chaebols commencent à ressentir le besoin d’afficher une position agressive pour rebondir avec l’économie dès le début d’année prochaine.

Industrie : L’IT coréen à la pointe
A écouter et lire les médias, on aurait presque l’impression que la Corée du Sud n’a p
as connu de crise économique entre 2008 et 2009. Il faut dire que la demande mondiale n’a connu qu’un gros coup de mou au dernier trimestre 2008, avant de rebondir petit à petit. Et le marché des téléphones portables en a bien profiter, en particulier les spécialistes de l’IT en Corée du Sud. Rien qu’en octobre, le pays a enregistré un surplus dans le domaine des technologies de l’information de l’ordre de 6.39 milliards de dollars, rapporte le Ministère de l’économie. Des exportations à +0.7% pour 12.04 milliards de dollars, des importations à -10.9% pour 5.66 milliards de dollars...octobre est le deuxième plus important surplus jamais enregistré par le pays, après les 6.41 milliards de dollars le mois précédent. Que ce soit Samsung Electronics, deuxième sur le marché de la téléphonie mobile, ou LG Electronics, troisième, les marques coréennes sont reconnues partout à travers le monde. Avec leurs appareils SGH-F 480 et le LG KM 900 Arena, ils rentrent même dans le top5 des meilleures marques de téléphone en Suisse. Aux Philippines par exemple, le marché des téléphones portable est dominé à hauteur de 20% par les marques coréennes (Nokia, leader mondial, détient 70% du marché). Aux USA où les mots tendances sont luxe, différentiation et 3G, les marques LG et Samsung ne peuvent que sortir leur épingle du jeu. Aujourd’hui, le seul problème reste donc l’identification des marques. De nombreux Français sont par exemple encore incapables d’identifier le pays d’origine de ces deux marques (Chine ? Taïwan ? Japon ? Corée ?). Mais là, c’est un autre problème...

En bref : Quoi de neuf en Corée du Sud ?
Politique : Le gouvernement du président Lee Myung-Bak a annoncé hier sa volonté de modifier le nom de Sejong, baptisé « Sejong City » lorsque l’objectif premier était d’en faire la capitale administrative du pays.
Santé : 22 nouvelles personnes sont décédées en Corée du Sud après avoir contracté la grippe A, portant le nombre total de décès à 104 personnes, dont 89 à haut-risques, néanmoins le gouvernement estime que le pique de la grippe est désormais derrière avec 400 classes fermées début novembre contre seulement 17 aujourd’hui.
Produit : Le groupe Jinro, leader sur le marché Sud-coréen des liqueurs traditionnelles, dont les ventes de soju sont estimées à 90 bouteilles par adulte par an, lance une nouvelle gamme de soju pour le marché chinois qui sera baptisée au nom du groupe, JINRO, les perspectives de ventes étant de 2.4 millions de bouteilles la première année.

Automobile : Le Tucson iX, qui aura demandé trois ans de travail et 243 millions de dollars d’investissements, et qui remplace le Tucson lancé en 2004, voit ses ventes explosées avec déjà plus de 11 000 véhicules vendus entre fin août et fin octobre, la 4e meilleure vente parmi les SUV en Corée en seulement deux mois.
Éducation : Le gouvernement a décidé de réduire l'âge d'entrée à l'école pour les enfants parallèlement à une diminution des frais d'inscription pour les enfants afin de réduire les coûts pour l'éducation des enfants et ainsi relancer la fécondité en Corée qui aujourd'hui est au plus bas.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis