Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le 2 novembre 2009 en Corée du Sud

02 novembre

Industrie : Après LG et Hyundai, Samsung
Alors que LG Electronics et Hyundai Motors Co. publiaient récemment des chiffres record au troisième trimestre, Samsung Electronics ne fait pas exception en postant des profits sur opérations dépassant toutes les attentes : 3.57 milliards de dollars. Il faut dire que le retournement du marché des puces et des écrans
était presque attendu. Comparé à l’an dernier, cela représente un bond total de 186% et si l’on s’appuie sur le trimestre précédent, la croissance est de 68%. Les ventes ont accompagné cette croissance avec +19% comparé à 2008 et +10% comparé au deuxième trimestre, pour un montant de 30.27 milliards de dollars. Samsung Electronics se distingue toujours de ses concurrents sur ces marchés, mais le groupe estime, tout comme LG, que le quatrième trimestre ne sera pas aussi positif que cela (augmentation sur le marché des puces mais chute du LCD), la raison à une monnaie locale qui devrait s’apprécier à nouveau et une augmentation des coûts en marketing prévus pour la saison hivernale. Les experts prévoient déjà une contraction des profits sur le premier semestre 2010, estimant que la chute des prix des puces est par exemple inévitable.

Commerce: Les surplus se multiplient
Pouvons-nous nous attendre à un retour à la "normal" du surplus commercial coréen ? C’est ce que pourrait laisser suppo
ser les chiffres du mois d’octobre affichant 3.79 milliards de dollars, une légère baisse comparée au mois de septembre à 4.71 milliards de dollars. Les faibles importations seraient la raison de ce ralentissement, les exportations ayant chuté de 8.3% comparé à octobre 2008 pour 34.02 milliards de dollars, et les importations de 16.3% pour 30.23 milliards de dollars, indique le ministère de l’économie par le savoir. Pour le neuvième mois consécutif, la Corée enregistre plus d’exportations que d’importations, poussant le surplus annuel à 34.58 milliards de dollars sur l’année, plus très loin des 40 milliards prévus sur 2009. Jamais le Pays du Matin Calme n’avait connu un tel surplus commercial, allant même jusqu’à dépasser les 31.90 milliards de dollars de l’après crise de 1998 sur les 10 premiers mois. Le responsable de la branche import-export au ministère indique que la demande étrangère a ralenti pour de nombreux produits mais a explosé pour les semi-conducteurs (+36.8%) et les écrans à cristaux liquides (+38.8%). Les biens de consommations dans l’électronique et les navires ont baissé respectivement de 5.4% et 9.2%, avec un plongeon sur les marchés de l’automobile (-24.1%) et des équipements de communication (-30.1%).

Industrie : Fin du « buzz » Nintendo
Si depuis l’année dernière les Mario Bros et autres Luigi frappaient fort sur le marché
des consoles de jeux vidéo, le « buzz » Nintendo commence progressivement à retomber. Il faut dire que l’industriel Japonais n’a pas lésiné sur la communication en Cor, que ce soit pour sa Nintendo DS ou la révolutionnaire Wii. D’après son rapport de la première partie de l’année (avril à septembre), ses ventes auraient chuté de 34.5% à 6.03 milliards de dollars et son profit net aurait perdu 54% à 762 millions de dollars. 2009 risque donc d’être "fatale" pour le constructeur nippon car après avoir vendu 10 millions d’unités de sa Wii l’an dernier, les ventes stagnent à seulement 5.75 unités cette année. Le plus inquiétant est que l’américain avec sa XBOX 360 dépasse, et de loin, Nintendo en volume de ventes au Japon. Il faut dire que le japonais ne s’est pas vraiment renouvelé. Après le jeu Wii Fit sorti fin 2007 qui a réellement fait augmenter les ventes de consoles, le groupe n’a pas su rebondir en proposant un nouveau style de jeu sur cette console pourtant annoncée comme révolutionnaire. La stratégie de produire la plupart de ses jeux serait-elle à remettre en cause ? Sur le top 10 de ses ventes, entre huit et neuf sont généralement « made in Nintendo ». La Nintendo DS commence aussi à s’essouffler, la tendance de cette console n’ayant plus le même effet auprès des femmes, cible première du japonais. Le renouvellement est attendu avec impatience...

Éducation : TOEIC et TOEFL remplacés
Ahn Byong-M
an (à gauche) met un coup de pied dans le système d’éducation de l’anglais en Corée du Sud. Le ministre de l’éducation, de la science et de la technologie, a ainsi annoncé qu’il souhaitait réformer totalement les tests d’anglais TOEFL et TOEIC d’ici 2012 pour proposer un test développé par la Corée du Sud qui, selon lui, répondra davantage aux attentes des recruteurs et des écoles dans le futur. D’après les premières analyses, ce test serait proche du EIKEN, le test d’anglais aujourd’hui appliqué au Japon. Ce nouveau test offrirait aux étudiants non pas une note équivalent à un niveau d’anglais, comme c’est le cas aujourd’hui, mais laisserait le droit d’obtenir le diplôme ou non. Le fait de normaliser son application aux examens d’entrée en université permettra également de limiter les cours privés d’anglais pris par les étudiants (qui aujourd’hui représentent la moitié des cours privés), estime le ministre. Le test EIKEN est aujourd’hui reconnu au Japon, aux Etats-Unis et en Australie, principales destinations anglophones des jeunes coréens. Si le pays dépense des milliards de wons chaque année pour faire passer le TOEIC et le TOEFL, le développement d’un nouveau programme permettrai au pays de réaliser certaines économies tout en apportant un nouveau savoir-faire et un type de formation adaptée.

En bref : Quoi de neuf en Corée du Sud ?
Automobile : Audi fait plaisir aux amoureux de voitures en lançant officiellement en Corée du Sud sa nouvelle Audi R8 (ci-co
ntre), dotée d’un moteur V10 5.2L offrant une puissance de 525 chevaux et proposant une transmission R-Tronic automatique, son prix restant aux alentours de 216 millions de wons (182 000 dollars).
Santé : Le gouvernement a décidé de passer son niveau d’alerte dans le « Rouge » (ci-dessous), soit le plus haut niveau dans le cadre de la pandémie de H1N1 qui a refait véritablement surface la semaine dernière, et organisera une réunion de crise mercredi.
Accord de libre échange : Le ministre des affaires étrangères Kim Jong-Hoon a insisté à nouveau sur le fait qu’il imaginait que l’accord de libre échange entre l’UE et la Corée du Sud serait signé en juillet ou en août prochain, la signature officielle étant attendue pour le premier trimestre 2010.
Média : Suite à la validation de la loi sur les médias autorisant entre autre l’entrée dans le capital des chaînes des grands conglomérats (à hauteur de 20%), le président de la Korea Communications Commission a indiqué sa volonté d’élargir le marché de la publicité sur les chaînes.

Vous pourriez aussi aimer

2 avis

  1. Pour l'anglais chez nous on utilise le "BULATS" (speaking test), bien plus revelateur que le TOEIC

    RépondreSupprimer
  2. "chez nous" ? c'est à dire ?

    RépondreSupprimer