Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le 15 octobre 2009 en Corée du Sud

15 octobre

Automobile : GM vient sauver sa filiale
Le directeur général du groupe américain General Motors (GM), Fritz Henderson (ci-dessous), a décidé de faire le déplacement pour tenter de sauver à la
dernière minute sa filiale Sud-coréenne GM Daewoo. Actuellement en négociations intensives avec son créancier, la Korea Development Bank (KDB), pour recevoir un nouveau prêt de 860 millions de dollars après avoir épuisé les 2 milliards de dollars de crédit, le constructeur américano-coréen compte bien couvrir ses coûts de développement et de financements aux exportations. Mais la banque ne l’entend pas de cette oreille et menacerait même de mettre fin aux prêts et de récupérer ceux arrivants à échéances. Elle n’est également pas rassurée par la position du constructeur américain, demandant à celui-ci de fournir un business plan avec des garanties quant à son soutien financier sur du long-terme. Henderson, accompagné du président des affaires étrangères du groupe Nick Reilly et du président de GM Daewoo, ont rencontré le président de la KDB, Min Euoo-Sung, dès leur arrivée. GM détient aujourd’hui 51% du capital de GM Daewoo et KDB possède 27.97% de parts.

Economie : +4% de croissance en 2010
Les Coréens doivent apprécier les commentaires de James Adams (à gauche), vice-président de la Banque mondiale : « La Banque mondiale ne prend pas de risque en prévoyant 4%
de croissance pour Séoul ». Actuellement en Corée du Sud pour la Réunion de l’Union de Berne organisée par la Korea Export Insurance Corp., Adams estime que la Corée du Sud a compris que la crise a été causée par des éléments extérieurs à la Corée, pas comme en 1997-1998, et que le gouvernement a su mettre en place une politique de stimulation de l’économie, avec une solide politique monétaire et des aides fortes pour les systèmes de production. Durant les réunions qui se déroulent entre les agences d’assurance de crédit, de nombreuses discussions sur l’exportation (60% de l’économie coréenne) ont eu lieu, ainsi que sur la récession économique et les solutions « vertes » mises en place par le Pays du Matin Calme. Le ministre de l’économie par le savoir, Choi Kyung-Hwan, le président du comité pour la croissance verte, Kim Hyung-Kook, et l’ancien président de la Commission des services financiers, Jun Kwang-Woo étaient entre autres présents à ces rencontres qui se terminent samedi.

Culture : Le PAMS commence samedi
Depuis 2005
, le ministère de la culture, des sports et du tourisme supporte le PAMS, le Performing Arts Market in Seoul au Théâtre national de Corée et au Centre d’arts de Namsan. Cette année, plus de 120 artistes étrangers sont attendus en provenance de plus de 40 pays et environ 1 000 artistes et producteurs locaux viendront prendre le pouls de la scène contemporaine mondiale lors de cet évènement. Pour le « PAMS Choice », une sélection des meilleures performances, 15 travaux ont été retenus par le jury avec entre autres « Kyungsook, Kyungsook’s father », « Thérèse Raquin », « Déjà vu » et « 7 ways ». Être sélectionné offre une multitude de supports : billets d’avion pour des performances à l’étranger, des formations et conseils, et des services de traduction supportés par l’Institut coréen de traduction et de littérature. En cinq ans, le PAMS a aidé 76 artistes à se produire dans 47 pays. Cette année, le focus se portera sur la création et sur le thème « Pré-production, production et distribution ». Les plus grandes associations et théâtres étrangers seront présents avec le CINARS (Canada), l’ISPA (USA), etc.

Industrie : La Corée devant la France en Algérie
Au moment où les relations entre la France et l’Algérie ne sont pas au mieux, la Corée d
u Sud continue son ascension industrielle et énergétique en Afrique en signant un traité de coopération avec l’Algérie pour le développement d’installations hydrauliques. Il faut dire que Suez avec sa filiale Seal n’assure pas complètement son contrat de 5 ans signé en 2005 dans la capitale algérienne (problème d’assainissement et de formation, et coupures récurrentes), et les Eaux de Marseille sont critiquées par la ville de Constantine qui doute de la qualité des services. Si les problèmes politiques franco-algériens n’y sont probablement pas pour rien, il n’en reste pas moins que les autorités ont décidé de lancer un appel d’offre le 4 octobre pour la construction de barrages hydrauliques. Le pays souhaite en effet s’équiper de 19 nouveaux barrages dans les 5 ans, un investissement de 16 milliards de dollars. Et c’est là que la Corée intervient. Lors de sa visite dans la péninsule, le ministre algérien des ressources en eaux a rencontré son homologue responsable de l’environnement et en ont profité pour signer un traité de coopération dans le secteur de l’hydraulique : mobilisation, utilisation rationnelle, distribution, alimentation en eau potable, épuration et réutilisation. Voilà les perspectives pour la Corée et l’Algérie qui ne cache pas sa volonté de faire participer activement la Corée dans la construction de ses barrages.

En bref : Quoi de neuf en Corée du Sud ?
Enseignement :
Le nombre d’enseignants de langue anglaise ne cesse de croître en Corée du Sud avec 14 122 professeurs en 2008, surtout situés à Séoul et Gyeonggi où 60% d’entre eux sont présents (2 000 rien que sur Gangnam).

Corée du Nord :
Sven-Goran Eriksson (à droite), ancien entraîneur de l’équipe d’Angleterre de 2001 à 2006 et qui entraîne aujourd’hui la petite équipe de Notts Country (4e ligue anglaise), devrait arriver à Pékin à la fin de semaine pour rencontrer des dirigeants Nord-coréens concernant le poste d’entraîneur de l’équipe nationale de Corée du Nord.

Football : La Corée du Sud et le Japon ont fait bonnes figures lors de match amicaux les opposants à des équipes africaines avec une victoire 2 à 0 contre le Sénégal pour la Corée et une correction 5 à 0 pour le Japon contre le Togo d’Emmanuel Adebayor.
Société : Le révérend Sun-Myung Moon (89), fondateur de la secte appelée l’Église de l’Unification, a procédé à une cérémonie de bénédiction en célébrant près de 40 000 mariages dans le monde (en présence de Park Geun-Ryung, fille de l’ancien président Park Chung-Hee), dont 20 000 sur le campus de l’université d’Asan, moins bien que les 42 000 du stade olympique de Séoul en 1999.
Culture : L’Université de Hongdae, plutôt connu pour la qualité de ses études, le grand nombre de professeurs étrangers et les rues festives à proximité, lance le « 2009 Hongik Art Design Festival » pour lequel 3 000 étudiants, professeurs et anciens élèves participent.

Vous pourriez aussi aimer

2 avis