Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le 20 octobre 2009 en Corée du Sud

20 octobre

Economie : Un 3e trimestre solide
La Banque de Corée se frotte les mains en voyant tomber les premiers chiffres du troisième trimestre. Alors que l’on estimait plutôt le deuxième trimestre comme un pic exceptionnel avec ses +2.6% de croissance, après le +0.1% du premier trimestre, et que l’on voyait même la période juillet-septembre s’effondrer, effet boomerang des mesures économique, il semblerait que la croissance économique de la Corée du Sud, 4e économie asiatique, continue de battre sur le même rythme ou soit légèrement plus faible. Les chiffres de la croissance de la production ont accéléré de manière inattendue.
« L’économie rebondit de manière solide et le risque de retomber dans une période de récession est très bas » annonçait dès la semaine dernière le gouverneur de la Banque de Corée Lee Seong-Tae. Si l’on combine les deux trimestres, l’économie coréenne pourrait enregistrer une croissance autour de 5%, une première depuis 7 ans et les +5.5% des deux premiers trimestres 2002 (3.8% et 1.7%). Côté échanges extérieurs, la Corée pourrait également enregistrer en 2009 un record en termes de surplus commercial avec 35 milliards de dollars, du jamais vue depuis les 40.4 milliards de dollars au sortir de la crise de 1998. Sur l’année, la Banque de Corée table sur une contraction de -0.5 à -0.7% et sur une croissance de 3 à 4% l’an prochain.

Société : La cuisine française en tête
Le Miele Guide 2009/2010, le guide Michelin version allemande, a sorti sa sélection des cinq meilleurs restaurants en Corée du Sud et c’est, presque sans surprise, que l’on retrouve en pôle position le très luxueux Pierre Gagnaire Seoul, restaurant du chef trois étoiles Français Pierre Gagnaire, situé en plein cœur de la capitale Sud-coréenne, dans le Lotte Hotel. Les ju
ges ayant établi ce classement se sont basés sur la capacité du chef à mêler les ingrédients coréens à sa propre cuisine, cette facilité à retransmettre l’esprit d’un dîner parisien autour d’une table, sa liste des vins, sa localisation et son atmosphère. C’est un honneur pour le chef français du restaurant qui aujourd’hui en tient les rennes, Jérome Roy : « Cette première place est due à nos efforts continus dans la recherche de nouveaux ingrédients pour faire revivre à Séoul les saveurs originales de la cuisine de Pierre Gagnaire à Paris, et également au développement de nouveaux menus basés sur ces ingrédients ». Une place remarquée, un an seulement après l’ouverture du restaurant. Ce classement place un autre restaurant français en seconde position : le Seasons, restaurant français situé dans l’hôtel Millenium Hilton à Séoul. Viennent ensuite l’Akasaka dans l’hôtel Grand Hyatt Seoul, le Yongsusan de Cheongdam et la Table 34 dans l’hôtel Grand Intercontinental Seoul.

Justice : Question de double-nationalité
Alors que le pays cherche absolument à trouver une solution contre le très faible taux de natalité (seulement 1.13 enfants par famille soit l’un des plus faibles taux de l’OCDE), le ministère de la justice et le Conseil présidentiel de la vision et l’avenir n
ational pensent à assouplir les réglementations concernant la double citoyenneté. Aujourd’hui, toute personne en position de double nationalité doit, dès qu’elle est âgée de 20 ans ou plus et avant ses 22 ans, choisir sa nationalité. Si le choix n’est pas explicite après son 22e anniversaire, la personne ne pourra pas obtenir la nationalité coréenne. Le ministère de la justice a l’intention de soumettre une révision de loi sur la nationalité pour les Coréens « qualifiés » vivants à l’étrangers et les Coréens adoptés vivants à l’étranger, mais préfère avant de soumettre quoi que ce soit attendre l’annonce des mesures globales contre le faible taux de natalité prévues pour le 11 novembre. De son côté, le Conseil présidentiel pour la vision et l’avenir national suggère que les personnes ayant achevé leur service militaire ne soient pas tenues de déclarer leur nationalité, ne faire aucune déclaration de nationalité devant être considéré comme une intention d’opter pour la nationalité coréenne. C’est un premier pas sur le long chemin de la double nationalité, encore loin d’être accepté en Corée du Sud et pourtant tant attendu par de nombreux Coréens adoptés.

Transport : Aéroport à vendre
Alors que tout va pour le mieux niveau transport aérien pour la Corée du Sud avec l’aéroport international d’Incheon élu cette année encore comme le « meilleur aéroport du monde » (depuis 2005) et une croissance du nombre de passagers internationaux (ci-contre Beyonce qui est arrivée hier) sur le mois de septembre avec +2.5% comparé à l’an dernier, soit 2.65 millions de passagers
(+5.1% en août), et du nombre de transferts avec +22%, le gouvernement de Lee Myung-Bak compte privatiser son aéroport ultramoderne en mettant en vente 49% de ses parts. Cette décision est d’ores et déjà très critiquée par l’opposition qui voit en cette vente le besoin rapide de fonds pour couvrir le déficit budgétaire massif. Le ministère du territoire, des transports et de la mer espère retirer pas moins de 590.9 milliards de wons (504 millions de dollars) en vendant un tiers de ses parts (16%), représentant 5 000 wons par part. Le plus virulent des opposants, Cho Jeong-Sik du parti démocrate, ne comprend pas comment le gouvernement peut estimer le prix de l’aéroport à seulement 3.5 trillions de wons, alors qu’une part devrait selon lui être vendue au moins à 10 610 wons. Le plan de réaménagement en trois phases de l’aéroport, pour améliorer la compétitivité et la sécurité de la structure, apparaît également comme un mensonge selon lui.

En bref : Quoi de neuf en Corée du Sud ?
Automobile :
Nissan et Renault Samsung Motors rappellent leurs véhicules à cause de problèmes de système de direction sur le Rogue (541 véhicules) et, parce qu’ils sont montés sur la même plateforme et que le groupe ne veut pas prendre de risques, le QM5 (20 324 véhicules) connu en France sous le nom de Koleos.
Télécom : LG Télécom a enregistré une baisse assez forte de ses profits sur opérations au troisième trimestre comparé à l’année dernière avec -9.6% pour un montant total de 94.4 millions de dollars, les profits net
s chutant de 6.8% à 78.7 millions de dollars.
Industrie : Pour la sixième année consécutive, Home Plus, grand magasin appartenant à Samsung et Tesco, a été élu « société coréenne la plus admirée en 2009 » par la Korea Management Association Consulting, égalité avec Hana Bank (5e année consécutive) et LG Chem (4e année consécutive). Classement complet dans le tableau ci-contre.
Transports :
Airbus se prépare à une large commande de la part de la Corée du Sud avec 290 appareils de plus de 100 passagers d’ici 2028, l’A380 Superjumbo étant l’appareil préféré sur le marché coréen pour son efficacité et son coût.

Société :
Les étrangers présents en Corée sont de plus en plus impliqués dans des crimes sexuels avec 242 cas en 2008 contre seulement 83 en 2001 (170 entre janvier et août 2009), soit un total de 1 289 cas en 8 ans (600 viols, 433 molestations, 109 harcèlement en public, 135 actes de pédophilie).

Vous pourriez aussi aimer

0 avis