La Corée du Sud distinguée au Festival Sundance

29.1.13


C'est une première pour la Corée du Sud. Le film Jiseul (qui signifie "pomme de terre" dans le dialecte de Jeju), réalisé par O Muel, a obtenu le Grand Prix du Jury Cinéma du Monde dans la catégorie Drame du festival du film de Sundance qui se tient chaque année à Park City dans l'Utah aux Etats-Unis. Parmi les trois autres lauréats du Grand Prix du Jury, on retrouve Fruitvale (Grand Prix du Jury US catégorie Drame), Blood Brother (Grand Prix du Jury US catégorie Documentaire) et A River Changes Course (Grand Prix du Jury Cinéma du Monde catégorie Documentaire). Le réalisateur O Muel s'est appuyé sur le massacre de 1948 de l'île de Jeju pour son film artistique monté en noir et blanc. L'histoire tourne autour de 120 villageois de Jeju qui se renferment dans une grotte pour échapper au massacre des habitants par des soldats. Il y aurait eu quelques 30 000 morts, faute du gouvernement qui souhaitait mettre fin à une montée d'insurgés communistes. La pomme de terre était le seul aliment que les villageois mangeaient lorsqu'ils se retrouvèrent dans la grotte.

Ce film, dont le réalisateur a dédié le prix aux habitants de Jeju, a déjà été remarqué lorsqu'il fut projeté pour la première fois au Festival international du film de Busan de 2012. Il obtint pas moins de quatre prix dont celui de la critique citoyenne. Jiseul était également visible lors du Festival du film indépendant de Séoul en fin d'année dernière. Originaire de Jeju, O Muel est l'un des rares réalisateurs sud-coréens se penchant sur cette île du Sud-Ouest de la péninsule. Parmi ses précédents travaux, deux sont à retenir : Nostalgia (2009) et Pong Ddol (2010).

Vous pourriez aussi aimer

0 avis