Naver Line et Kakao Talk : la guerre des contenus

18.1.13

Kakao. NHN. Deux noms qui ne parlent à quasiment personne hormis en Corée du Sud et au Japon. Pourtant, ces deux sociétés d'origine coréenne sont des modèles de réussite pour ce qui est de la messagerie instantanée sur mobiles. Si NHN est également un géant de l'Internet de manière générale via son portail de recherche Naver (plus de 70% de parts de marché en Corée, derrière Daum, Nate et le "petit" Google), il a su pénétrer le secteur de la messagerie instantanée mobile rapidement mais hors de ses terres. Kakao Talk ayant débuté sur les chapeaux de roues le 18 mars 2010 avant de conquérir tout le marché sud-coréen, Naver a décidé en juin 2011 de se faire la main sur ce secteur en lançant sa propre application mobile non pas en Corée (sous l'emprise d'une "drogue" surnommé KaTalk), mais au Japon en choisissant le nom de Line. A l'origine du projet, la filiale japonaise de NHN.

Alors que le Japon vit l'un des plus grands drames de son histoire moderne (séisme de la côte pacifique du Tohoku), NHN Japan constate que les moyens de communication nippons ne sont pas adaptés pour permettre une bonne liaison entre les habitants des zones sinistrées et le reste de l'archipel. Le drame de Fukushima pousse le moteur sud-coréen à lancer une application mobile de messagerie instantanée et prend le nom Line tout simplement pour ligne (téléphonique). L'application prend, s'internationalise et à fin 2012, NHN compte pas moins de 94 millions d'utilisateurs autour du globe. Kakao Talk, de son côté, est sur un marché plus limité de 50 millions d'habitants et compte à fin 2012 autour de 70 millions d'utilisateurs grâce à une stratégie d'internationalisation de son application, Kakao Talk étant disponible en coréen, anglais, chinois, japonais, français, espagnol ou encore portugais. Bien que la réussite nationale ne soit pas de mise pour NHN, la conclusion pouvant être tirée est tout simplement : Line 1 : 0 Kakao Talk. 

La deuxième manche entre les deux groupes est désormais lancée. Mais cette fois-ci, les deux concurrents ont décidé de se confronter non pas sur le terrain de la messagerie instantanée mais sur des plateformes de contenus digitaux. Si NHN et son portail Naver semble loin devant le petit Kakao Talk et ses trois ans d'expérience, l'équipe dirigeante de Kakao a décidé de mener un combat frontal avec le géant coréen en allant directement frapper à sa porte pour recruter des cadres du groupe afin qu'ils élaborent différents projets liés à la mise en ligne de contenus et de nouveaux designs. NHN voyant certains cadres dérobés par la "firme chocolatée", le groupe a décidé de lancer dès mardi dernier de lancer sa nouvelle plateforme de romans digitalisés. Après son application de bandes-dessinées Webtoons, NHN invite les écrivains à publier leurs romans directement sur son application. 15 romans ont été mis en ligne au lancement et sont en consultation gratuite, mais le géant de l'Internet devrait commencer un système de paiement à la lecture rapidement. Le romancier décidera du prix et touchera 70%, le reste étant pour NHN. 

De son côté, Kakao a annoncé dès le mois de novembre dernier le lancement en mars prochain d'un tout nouveau service baptisé Kakao Page. L'équipe en charge du projet qui a organisé plus de 100 entrevues avec des créateurs de contenus sur les deux derniers mois prévient déjà que la plateforme sera bien plus avancée que ce que compte proposer NHN. Kakao Page offrira à la fois des contenus textuels mais également des fichiers musicaux et vidéos. Le prix de 500 wons (35 centimes d'euro) a été évoqué pour chaque visionnage de médias. Le principe sera de consulter les médias, de les commenter et de les partager de manière virale. Pour les experts du secteur, cette seconde bataille servira à déterminer une seule et unique chose : qui de NHN ou Kakao Talk est le plus fort dans la nouvelle stratégie du paiement au visionnage ?



Vous pourriez aussi aimer

3 avis

  1. Kakao Talk et Line semblent aussi assez connus en Asie du Sud-Est, notamment Singapour (où je vis actuellement). J'ai installé Kakao Talk pour parler avec des amis coréens mais je me retrouve aussi avec des contacts d'un peu partout dans le coin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je suis coreene. Si vous voulez, nous pouvons être amis. S'il vous plaît ajouter mon KakaoTalk! Petitchat225. Merci!

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer