Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le 25 septembre 2009 en Corée du Sud

25 septembre

Politique : L’entente nippo-coréenne
Et si les relations entre la Corée du Sud et le J
apon s’amélioraient ? Cette idée ne serait pas si déplacée que cela. Les chefs du gouvernement des deux nations, le président Lee Myung-Bak et le fraîchement élu premier ministre Yukio Hatoyama, se sont rencontrés en marge de l’Assemblée générale des Nations-Unies à New York et se sont accordés sur le fait que Japon et Corée devaient développer leurs coopérations concernant la menace Nord-coréenne, la crise économique mondiale et le changement climatique. Une véritable volonté de la part des deux est née de créer une nouvelle relation entre la péninsule et l’archipel. « Fini les conflits historiques ! Place à l’avenir ! » Voici un peu l’idée générale qui en serait ressortie. Mais les Japonais seront-ils prêt à avorter leurs discours concernant Dokdo ou éviter d’évoquer les atrocités de la guerre ? Davantage centriste que ses prédécesseurs, Hatoyama semble privilégier une politique orientée sur l’Asie et souhaite diriger un Japon indépendant des USA. En témoigne sa promesse d’empêcher tout discours sur l’histoire et le nationalisme japonais pour éviter tout conflit avec ses voisins asiatiques.

Automobile : Ghosn pour booster RSM
« Le groupe va accroître ses parts de ma
rchés en Corée du Sud en dynamisant la production et le réseau de distribution de Renault-Samsung ». C’est en ces mots que Carlos Ghosn, président de Renault SA et de Nissan Motor Co., a présenté la future stratégie du constructeur français qui ne détient qu’à peine 10% du marché coréen. Avec un gouvernement orienté vers l’environnement et les technologies, Ghosn voit une opportunité exceptionnelle de développer de nouveaux produits : rappelant que les véhicules électriques représenteront 10% du marché mondial de l’automobile dans les 10 ans, il indique dès à présent que le constructeur produira ce type de véhicule si le gouvernement Sud-coréen met à disposition des utilisateurs les infrastructures adéquates, à commencer par les stations de chargement en électricité. Lors de son passage au Salon de l’automobile de Francfort en Allemagne, le président du groupe n’a pas hésité à critiquer son concurrent Hyundai indiquant que « sécuriser un important volume de batterie pouvait être critique pour une production en masse de véhicules électriques ».

Technologies : KT croît en l’IT vert
Depuis le lancement du plan de relance par la croissance verte, « Green Growth », au début de l’année, les investissements se multiplient en Corée du Sud dans le domaine des nouvelles technologies. Lee Suk-Chae (photo ci-dessous), président de KT Corp., a ainsi annoncé hier lors du « Forum IT CEO » qu’il allait renforcer son positionnement sur les nouvelles technologies écologiques en faisant un investissement de 119 millions de dollars dans les énergies durables et les technologies liées. Cet investissement se découpera en plusieurs domaines : 51 millions de dollars seront consacrés à l’intégration de bureau au niveau local, 44.5 millions de dollars porteront sur un centre de données Internet (IDC), 12 millions sur la construction d’une convergence de réseaux hauts-débits essentiellement en IP et 11.5 millions pour remplacer les installations électriques en intégrant les procédés écologiques. KT prévoit également d’éliminer 20% des émissions de gaz à effets de serre sur la période 2005-2013. Sa stratégie verte se partage en deux parties : le « Green of IT » qui pousse l’industrie de l’IT dont les activités d’entreprises et de communication, à s’orienter vers l’environnement, et le « Green by IT » qui se focalise sur la transformation globale du système économique vers un modèle « vert ».

Finance : « Cache ton piano ! »
Au moins, la population est prévenue en avance : le
s impôts vont augmenter en 2010. D’après le ministère de la stratégie et des finances qui a publié un projet de budget de recettes fiscales nationales pour l’an prochain, les recettes devraient augmenter de 3.9% comparé à 2009 pour atteindre 138 milliards de dollars. La moyenne par habitant passerait alors à 3 656 dollars, soit une augmentation de 153 dollars. Ces estimations émises par le gouvernement sont attribuables au fait que les impôts vont augmenter avec le rebond de l’économie, malgré une croissance négative cette année et les réductions d’impôts cette année. Parallèlement, les travailleurs devraient payer un impôt sur le revenu en moyenne de 1 420 dollars, 72.6 dollars supérieur à cette année. Là encore, l’explication vient du fait que les salaires devraient augmenter d’ici 2010 de l’ordre de 5% et qu’environ 150 000 emplois seront créés sur le marché du travail.

En bref : Quoi de neuf en Corée du Sud ?
Santé :
Une onzième personne est décédée après avoir contracté le virus H1N1 hier à Séoul, il s’agissait d’un homme de 61 ans qui avait du diabète et des problèmes cardiaques.

Transport :
La compagnie de chemins de fer coréenne KORAIL changera le format et le design de ses tickets à partir de novembre, incluant la langue anglaise pour faciliter les déplacements des étrangers.

Culture : Lors de sa visite en Corée sur l’invitation de la Korea Foundation, Erno Rubik (ci-contre) a indiqué qu’il préparait en Corée une exposition sur le Rubik’s Cube et son impact sur les sociétés à travers le monde.
Finance :
Le marché financier de Séoul estime que le KOSPI devrait battre tous les records en 2010 en passant au-delà de la barre de 2 100 points.

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. Ghosn prépare l'accord de libre échange. L'arrivée probable de nombreux constructeurs européens une fois l'ALE ratifié va forcément le pousser à revoir la stratégie du groupe franco-coréen, sachant que Renault n'exportera probablement pas de modèles en Corée.

    RépondreSupprimer