Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Corée du Sud : des villes trop polluées

29 septembre

Environnement – L’organisation mondiale de la santé n’a pas vraiment le sourire lorsqu’elle calcule les niveaux de pollution des grandes villes de la quatrième économie asiatique. Une enquête portant sur la concentration de particules de poussières de 10 µm (microns) ou moins dans 1 081 villes autour du globe montre que le niveau de particules de poussières à Séoul, Busan et les autres atteint un niveau moyen annuel de 50 à 99 microgramme par mètre cube, bien loin de la limite recommandée de 20 microgrammes. Cette enquête réalisée par l’OMS était la première du genre pour des villes de moins de 100 000 habitants dans 91 pays. La pollution est la plus importante dans la ville de Ahvaz au Sud-Ouest de l’Iran avec une moyenne de 372 microgrammes par mètre cube, suivi d’Oulan-Bator en Mongolie (279) et de Sanandaj en Iran (254). De nombreuses villes d’Amérique du Nord offre un environnement très peu pollué, même Washington dont le niveau est en-dessous de la limite recommandée (18). En comparaison à Séoul, les grandes villes que sont Paris et Tokyo comptent un niveau de particules de poussière respectivement de 38 et 23 microgrammes. Pour rappel, les particules de poussière sont à l’origine de problèmes cardiaques, de cancer des poumons, d’asthme et de problèmes respiratoires.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis