Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (1/3)

08 septembre

Société – Selon la Banque de Corée, associée au Bureau des statistiques coréen, le foyer moyen en Corée du Sud portait sur son dos, au mois de juin de cette année, une dette personnelle supérieure à 50 millions de wons (46 600 dollars), un chiffre qui se transforme en une dette de 17,4 millions de wons par adulte en moyenne. Six ans après avoir dépassé la barre symbolique des 500 000 milliards de wons de dettes, la Corée du Sud a atteint 876 300 milliards de wons de dettes fin juin avec rien que sur le second trimestre de 2011 une dette globale de 19 000 milliards de wons. Associé cela à une inflation croissante, les économistes ne voient pas d’un bon œil la santé financière de la quatrième économie asiatique pour les mois et années à venir. Les familles de deux personnes minimum ont payé entre avril et juin un taux d’intérêt moyen de remboursement de dette équivalent à 86 256 wons par mois soit 2.82% du salaire moyen du foyer, en augmentation de 11.4% par rapport à l’an dernier. Sur l’année, la barre du million de wons sera atteinte pour la première fois à ce rythme.
Football – Après la victoire 6 à 0 contre le Liban en éliminatoire des poules Asie pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil, la Corée du Sud n’a pas su venir à bout du Koweït hier pour son premier match à l’extérieur. Après une entame de match agressive et un but du néo-gunner Park Chu-Young (après son triplé contre le Liban), Fadel a permis à son équipe de revenir dans la partie en égalisant à la 53e minute. Si la température (40 degrés) peut servir d’excuse pour certains (comme l’état de la pelouse pour d’autres sur le match de la France en Roumanie), la Corée signe une contre-performance alors qu’elle part favorite dans sa poule.
Commerce – Les douanes coréennes annoncent un mois d’août intéressant pour les échanges entre l’Union européenne et la Corée du Sud. D’après les premières statistiques, la Corée du Sud serait en surplus commercial de 130 millions de dollars après un déficit en juillet de près de 2 milliards de dollars. Si le niveau du surplus est équivalent à la moitié de celui enregistré l’an dernier en août, la Corée se satisfait de ce chiffre et des secteurs qui ont fonctionné : les exportations de voitures ont pris +163% (de 158 à 415 millions de dollars), les produits pétroliers +179% (de 148 à 413 millions de dollars), les pièces automobiles +29% et l’acier +24% pour un total de 4.3 milliards de dollars de produits exportés vers l’UE, en hausse de +15%. Pour les points négatifs, on retiendra -52% pour les écrans, -39% pour les semiconducteurs, -37% pour les équipements mobiles et -28% pour les équipements visuels. Côté importation, c’est l’aéronautique qui y gagne avec +864%, suivi des équipements électriques et transformateurs (+75%), et les équipements chimiques et textiles (+69%) pour un total de 4.2 milliards de dollars d’importations, soit +19%. Sur les biens de consommation, les montres (733%), les parfums (76%), les sacs (56%) et les chaussures (48%) sont dans le vert, tandis que l’automobile (-31%) et les produits pharmaceutiques et autres pesticides (-5%) sont dans le rouge.
Défense – Dans un rapport présenté par le ministère de la défense au comité de défense de l’Assemblée nationale sud-coréenne, le gouvernement dévoile le développement par la Corée du Nord d’un nouveau brouilleur GPS ayant une portée supérieure à 100 kilomètres. Selon le ministère, la Corée du Nord aurait importé une vingtaine de brouilleurs radio et radar de Russie. Jusqu’à présent, les véhicules militaires nord-coréens étaient équipés de brouilleurs d’origine russe pouvant émettre des perturbations radio sur un diamètre de 50 à 100 kilomètres. Le rapport indique que la Corée du Nord serait prochainement en mesure de créer des EBS, des bombes à pulsation électromagnétique qui causerait d’importants dégâts dans les systèmes de défense high-tech.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis