Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (1/3)

14 septembre

Éducation – Ça sent la crise. L’enregistrement d’un niveau des dépenses au plus bas depuis deux ans concernant la scolarité des enfants n’est jamais bon signe dans un pays comme la Corée du Sud où l’éducation est la priorité des foyers. C’est pourtant ce qu’a constaté la Banque de Corée sur le deuxième trimestre. Les foyers ont dépensé un total de 8 500 milliards de wons (7,88 milliards de dollars), une baisse de 2% par rapport à l’an dernier et le niveau le plus bas depuis le premier trimestre 2009, en pleine crise financière. Le bureau des statistiques précise de son côté que les dépenses des foyers comptant deux personnes au minimum ont représenté une moyenne mensuelle de 175 400 wons entre avril et juin 2011, soit une baisse de 1% par rapport à l’an dernier. Les experts soulignent trois raisons à cela : l’augmentation de la dette (900 000 milliards de wons fin juin), les chutes des salaires et l’inflation qui a atteint un niveau trop élevé (4.5% entre janvier et août).
Police – La police sud-coréenne est-elle corrompue ? Plus que jamais ! En 2010, 1 154 agents de police ont été pénalisés après avoir reçu des dessous-de-table et autres pots de vin, soit un chiffre en augmentation de 70% par rapport à 2006 (684 cas). La barre des 1 100 est dépassée pour la seconde année consécutive (1 169 cas en 2009). Sur les sept premiers mois de l’année 2011, la Corée du Sud atteint son plus haut niveau depuis cinq ans avec 746 cas enregistrés. Les cas d’abandon de poursuites ont grimpé de 97% l’an dernier par rapport à 2006 et les agressions et crimes sexuels ont pris +79%. Parmi les punitions, 104 ont été relevés de leur fonction contre 34 en 2006, et les coupes de salaires ont concernées 246 agents contre 112 quatre ans plus tôt.
Société – Selon un rapport remis par le bureau des statistiques coréen, la Corée du Sud a compté pas moins de 255 403 décès en 2010, soit une augmentation de 8 461 décès par rapport à l’année précédente. Le bureau qui enregistre ces données depuis 1983 précise que 512 personnes sur 100 000 décèdent, soit le niveau le plus haut depuis 2000 et le chiffre de 517.9. Pourquoi ? Pour le bureau, les changements climatiques et le vieillissement de la population seraient les deux facteurs qui, corrélés, entraîneraient cette hausse. Parmi les plus de 70 ans, 9 147 personnes de plus qu’en 2009 sont décédées l’an dernier dû aux variations de températures passant de 35 degrés l’été à -15 degrés l’hiver. Les décès chez les moins de 70 ans étaient en baisse. Parmi les causes des décès, les cancers sont en pole position suivis des maladies cérébro-vasculaires et des problèmes cardiaques. Pour les moins de 20 ans, les accidents de circulation sont les premières causes de décès, pour les moins de 40 ans le suicide arrive en tête et pour les plus de 40 ans, le cancer. Pour rappel, 15 566 personnes se sont suicidées l’an dernier (10 329 hommes et 5 237 femmes).
Distribution – Le leader mondial de la maroquinerie de luxe, Louis Vuitton, a ouvert son premier magasin dans un aéroport et a choisi la Corée du Sud et plus précisément l’aéroport international d’Incheon afin de capitaliser un maximum sur la demande croissante des consommateurs de la zone, à savoir la Chine, le Japon et la Corée. En partenariat avec le duty-free de l’hôtel Shilla, appartenant au groupe Samsung, Yves Carcelle, président de Louis Vuitton, accompagné du président Asie-Pacifique Jean-Baptiste Debains, Lee Boo-Jin, présidente de l’hôtel Shilla et Lee Chae-Wook, président de l’aéroport d’Incheon, ont coupé le ruban samedi dernier pour faire de ce magasin « le premier des magasins duty-free à Incheon », annonce le président de la marque. Sur un espace de 500 mètres carré, au milieu du troisième étage du terminal passagers, Louis Vuitton se retrouve en plein centre de l’enfilade de magasins duty-free.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis