Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Corée du Sud : alcool, eau, Samsung vs Apple, éducation

20 septembre

Société – Saké au Japon, Baijiu en Chine, Rượu trắng au Vietnam, Soju en Corée… mais au final, qui boit le plus ? Selon l’organisation mondiale de la santé, ce serait la Corée du Sud qui tiendrait le record de la plus grande consommation moyenne par habitant d’alcool parmi les pays d’Asie. Ce titre de numéro un s’illustrerait par une quantité de 14,8 litres d’alcool absorbés par les Coréens chaque année en moyenne. Au niveau mondial, la Corée se place au 13e rang. Le classement réalisé se base sur les données enregistrées par l’OMS entre 2003 et 2005. L’organisation se réunissait en Azerbaijan pour une conférence sur le thème de la consommation d’alcool et n’a pas manqué de relever que l’Europe atteignait un niveau inquiétant avec une consommation d’alcool pure chez les plus de 15 ans à 9,24 litres par personne par an. Une tendance importante en Europe de l’Est où l’espérance de vie est 6 ans inférieure aux pays d’Europe de l’Ouest. Parmi les pays consommant le plus, les 12 premiers viennent d’Europe dont 11 d’Europe de l’Est. Le top trois est dirigé par la république Tchèque (16,45 litres), la Hongrie (16,27 litres) et la Russie (15,76 litres). En Asie, la Corée est suivie du Kazakhstan en 35e position mondiale (10,96 litres), du Japon en 70e position (8,03 litres) et de la Chine en 95e position (5,91 litres). La moyenne mondiale atteint 6,1 litres d’alcool par personne par an (pub pour le soju ci-dessus).
I
ndustrie – Le marché de l’eau ouvre ses portes. Le ministère de l’environnement a indiqué qu’il prévoyait d’alléger les barrières existantes concernant la qualité de l’eau afin de permettre la production de différents types d’eau que ce soit les eaux gazeuses, l’alkali ion ou la minérale. Aujourd’hui, toute eau minérale potable doit atteindre un niveau de calcium et de magnésium par litre de 500 milligrammes pour un niveau de pH de 5.8 à 8.5 et aucun goût. Ce système empêche ainsi les marques locales de se lancer à l’assaut des marchés internationaux, ses restrictions n’existant pas dans des pays comme le Japon, les USA ou la France. Parmi les modifications prévues par le ministère, la plus importante concerne les eaux gazeuses qui ne doivent avoir qu’un niveau inférieur à 0.1% de gaz carbonique et le gaz carbonique naturel devant être capturé indépendamment à la source. En facilitant ce processus, des eaux comme Perrier produit localement pourraient voir le jour rapidement en Corée du Sud.
Justice – La vengeance est un plat qui se mange froid. Samsung Electronics serait en train de tenter une interdiction complète des ventes de l’iPhone 5 d’Apple dont la sortie est prévue fin octobre. Actuellement, au moins 23 poursuites en justice sont enregistrées entre Apple et Samsung que ce soit en France, au Japon, aux USA, en Corée ou en Allemagne. Selon un cadre sénior du groupe coréen, « Samsung compte poursuivre en justice Apple et interdire les ventes de l’iPhone 5 pour violation du brevet portant sur la technologie sans-fil de Samsung ». Si jusqu’à présent Samsung ne comptait pas mettre trop de bâtons dans les roues d’Apple qui est l’un de ses principaux clients concernant les composants électroniques des appareils, le conglomérat change de stratégie depuis la poursuite d’Apple contre Samsung en Allemagne. L’iPhone 5 est désormais la cible prioritaire de Samsung. Pour rappel, cet appareil utilise un écran LCD produit par LG, des mémoires flash NAND de Samsung et des modules de caméras Innotek de LG.
Éducation – Plus d’un tiers des élèves présents dans les écoles internationales (étrangères) de Corée du Sud sont des Coréens, indique le ministère de l’éducation. Depuis la prise de pouvoir de Lee Myung-Bak en 2008, de plus en plus de jeunes Coréens ont accès aux écoles internationales, surtout celles d’origines américaines et anglaises. Une solution pour les familles les plus aisées qui envoient leurs enfants dans des universités américaines ou britanniques une fois le cursus élémentaire terminé. En 2007, une école internationale comptait en moyenne 78 élèves coréens. Cette année, le chiffre est de 116 élèves en moyenne. Selon le ministère, plus de 10 000 élèves sont enregistrés aujourd’hui dans des écoles étrangères en Corée. Parmi les 48 écoles, 26 sont anglo-saxonnes (USA ou UK) et 14 sont chinoises.

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. Courage à Samsung, ils ont raison de riposter !

    RépondreSupprimer