Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (2/3)

02 septembre

Automobile – Les constructeurs automobiles sud-coréens ont passé l’été 2011 avec le sourire. Pour cette saison considérée comme basse avec un ralentissement des activités et des départs en vacances, les cinq constructeurs que sont Hyundai, Kia, GM Daewoo, Renault Samsung Motors et Ssangyong Motors, ont vendu un total de 113 849 voitures dans la péninsule et 476 515 à l’étranger, soit respectivement +3.7% et +17.2%, représentant un total de 590 364 voitures vendues en hausse de +14.3% par rapport à août 2010. Hyundai Motor a vendu +4% de véhicules (51 322), Kia Motors, son partenaire, 36 611 en baisse de 5.2% (Kia sortait la K5 à la même époque l’an dernier), GM qui vend désormais des Chevrolet a vu ses ventes prendre +25% avec 11 408 unités vendues, Renault Samsung Motors a pris +9.1% sur ses ventes avec 11 075 voitures vendues et la All-New SM7 lancée mi-août, et Ssangyong a vendu 3 433 voitures pour une hausse des ventes de +37%.
Sécurité – La ville de Séoul a annoncé le lancement d’une patrouille de sécurité spéciale, des « shérifs du métro » qui seront au nombre de 171 en train de parcourir les stations de métro de la capitale d’ici l’an prochain. L’objectif, prévenir les crimes sexuels effectués dans les transports en commun. Alors que les crimes ont généralement diminué, ceux dans le métro n’ont fait qu’augmenter, passant de 671 en 2009 à 1 192 en 2010, presque le double. Ces policiers seront habillés en civil et prendront le métro le matin, aux heures de rush. Ils resteront la plupart du temps sur les stations de métro, mais pourront prendre le métro afin de suivre un individu suspect. La journée, ils seront en uniforme. Chacun sera équipé d’une matraque extensible et d’une caméra digitale. La mairie a sélectionné 75 personnes à l’heure actuelle dont trois femmes. La moitié d’entre eux sont d’anciens agents de police, des soldats ou des gardes du corps. Après une formation, les premières patrouilles seront lancées en octobre et le gouvernement embauchera 75 nouveaux officiers. Afin de renforcer la sécurité, la ville compte également intégrer des caméras de surveillance dans chaque rame de métro d’ici 2012. Souriez, vous êtes filmés.
T
élécom – Les opérateurs et spécialistes d’Internet l’annonçaient au milieu du premier semestre : de nouvelles applications concurrentes de Kakao Talk, une application pour smartphone permettant d’échanger des messages textes, photos, vidéos et sons gratuitement, seront lancées prochainement. Samsung Electronics lancera ainsi à partir d’octobre son service Chaton, un service sur le même principe, disponible en 62 langues dans 20 pays. SK communications, qui opère le service de messagerie instantanée NateOn, a déjà lancé Nate Talk et les géants Google et Apple sont également sur les rangs avec Google Talk pour le premier et le très attendu iMessenger d’Apple le mois prochain. NHN, plus opérateur sur la toile coréenne en charge du moteur Naver, a annoncé mercredi le lancement de Line, un nouveau service pour mobile qui permettra par exemple d’ajouter un correspondant se trouvant à proximité en secouant les deux téléphones. Une nouvelle solution après Naver Talk qui n’a pas vraiment convaincu. Kakao Talk, qui a dépassé Naver en termes de visites quotidiennes sur mobiles avec 17 millions par jour contre 15 pour Naver, compte 500 millions de commentaires envoyés chaque jour, soit plus que le nombre total de SMS envoyés sur les trois opérateurs du pays. Avec ses 22 millions d’utilisateurs, Kakao reste leader du marché un an seulement après son lancement. Reste à savoir si l’entrée sur la VOIP se fera ou non…
Société – Crise en 2008, crise en 2011, économie flottante et indécise en 2011… et pourtant, cela ne semble pas inquiéter les locaux. Selon la fédération coréenne des industries qui a mené une enquête auprès de 800 hommes et femmes en Corée du Sud, 63% sont optimistes quant au futur de l’économie sud-coréenne sur les vingt prochaines années. 10.2% semble très optimistes, 52.8% sont plutôt confiants et 27.4% sont pessimistes. Les optimistes ont le profil suivant : hommes (68%), diplômés d’université (69.8%), cols-blancs (67.9%). Les regards plutôt négatifs sont chez les femmes (31.5%), les plus jeunes générations (19-29 ans avec 34.5%) et les bacheliers (35.8%). Au niveau de qui tient l’économie, la répartition est assez égale avec 52.7% pour les entreprises et 40.1% pour le gouvernement, ce dernier étant préféré lorsqu’il est réduit et efficace (60.1%) plutôt que gros et puissant (33.5%). Pour les priorités, la population place l’économie et la création d’emploi (42.5%), suivi des avancés politiques (22.6%), combler la différence entre riches et pauvres (21.5%) et combattre le régionalisme (5.5%). Et les problèmes concernent avant tout la vieillesse et les naissances (40.7%), le climat et l’environnement (25.6%), l’épuisement des ressources naturelles et énergies (9.2%) et les idéologies et les conflits entre les classes (8.2%).

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. crimes sexuels dans le métro en augmentation, flippant le truc Oo

    RépondreSupprimer