Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Corée du Sud : ça sent la bagarre générale

03 novembre

Politique – La guerre est déclarée. Lee Myung-Bak ne veut pas paraître ridicule face à son « pote » Barack Obama qui a réussi à forcer la main du Congrès américain pour ratifier un accord de libre-échange avec la péninsule sud-coréenne. Du coup, le Grand Parti National a décidé d’agir en solo et de ne pas prendre en considération les requêtes des partis d’opposition qui depuis trois semaines font face à la ratification coréenne de cet accord. Le républicain Nam Kyung-Pil (ci-dessous, au centre), président du comité du commerce et des affaires étrangères, a décidé de jouer de toute son autorité pour faire passer le texte de ratification sur la table, alors que les membres de l’opposition occupaient physiquement la salle de conférence. Entre les beuglements qui sortaient de cette pièce et les insultes qui fusaient entre politiciens, un petit « je soumets la motion de ratification de l’accord de libre-échange entre les Etats-Unis et la Corée du Sud » s’est échappé d’une des annexes de la salle. Une simple phrase qui a permis au gouvernement de conclure la session du comité sur fond de colère générale. Prochaine étape : une session plénière le 10 novembre pour valider le vote final de cet accord. Et le GNP, avec ses 168 sièges sur les 299, n’aura pas de mal à passer cette ratification. Les échanges houleux et physiques s’annoncent durs jeudi prochain du côté de l’Assemblée nationale. Si les deux partis se sont pourtant entendus sur des aménagements législatifs pour supporter le milieu agricole et financier sud-coréen dans le cadre de cet accord, le principal désaccord vient de l’ISD, l’Investor State Dispute Settlement, que l’opposition souhaiterait voir retirer de la clause de l’ALE. Les discussions ont duré jusque tard dans la nuit d’hier, mais les accords trouvés en début de semaine sont finalement tombés à l’eau.
Extrait de ce que pourrait donner le 10 novembre à l'Assemblée nationale






Vous pourriez aussi aimer

2 avis

  1. Fa me fait un peu penser à ça : http://youtu.be/FTls4n03kYU

    RépondreSupprimer
  2. En venir aux mains n'est pas toujours la bonne solution mais aux moins c'est mieux que d'être payer pour s'assoir et faire des mots croisés, lire la presse ou dormir comme en France.
    Pourquoi les partis de l'opposition s'opposent à cet accord ?

    RépondreSupprimer