Quoi de neuf en Corée du Sud ?

1.11.11

Internet : Cyworld à la conquête du monde – Cyworld, le réseau social sud-coréen lancé en 2001 et qui compte à ce jour 26 millions d’inscrits, a décidé, sept ans après une première expérience ratée, de s’exporter, alors que les réseaux sociaux comme Facebook font de plus en plus d’adeptes dans la péninsule. SK Communications, le propriétaire du réseau, a annoncé le lancement d’une plateforme plus globale en y intégrant sept langues différentes : coréen, anglais, chinois simplifié, chinois traditionnel, allemand, japonais et espagnol. Il propose également des services de type minihome et les clubs. Ce service est disponible début novembre tant sur PC que sur version mobile. Une conférence de presse sera organisée le 7 novembre pour dévoiler la nouvelle version internationale de Cyworld. Après des ouvertures de bureaux un peu partout dans le monde en 2005, Cyworld avait fermé progressivement en 2008 (Europe), puis en août 2009 avec le Japon et en février 2010 avec les USA.

Mode : un hiver chaud chez JYP Entertainment – Les Wondergirls de JYP se la jouent cuir et plastique noir sur leur nouveau mini-site Internet de promotion. Le prochain album du groupe phare de la vague K-Pop s’annonce sexy au regard des premières photos lancées sur wondergirls.jype.com. Sur fond noir, blanc, rouge, les cinq chanteuses du groupe Wondergirls annonce un hiver chaud dans l’industrie musicale sud-coréenne…

Justice : une comédie qui tourne vinaigre – Shim Hyung-Rae, comédien devenu réalisateur, a reçu une interdiction de quitter le territoire alors que la police enquête sur une affaire de détournements de fonds et incapacité à payer les salaires des employés dans sa société de production. L’homme aurait utilisé 4.1 milliards de wons de fonds privés de manière personnelle sur les trois dernières années. Il se peut également qu’il ait menacé un homme avec un pistolet à gaz en 2009 qui lui demandait de le rembourser. Il n’aurait par ailleurs pas payé les 891 millions de wons qu’il doit à ses 43 employés. Sa dernière comédie "The Last Godfather" pourrait bien lui coûter très cher !

Économie : perspectives revues à la baisse – Le gouvernement sud-coréen a décidé de revoir ses indicateurs macro-économiques pour cette année et l’année prochaine, en s’accordant à la situation financière internationale actuelle. De fait, les perspectives de croissance économique de 4.5% pour cette année et l’an prochain sont revues à la baisse. Pour 2011, les 4.5 % seront forcément impossibles à atteindre avec « seulement » 3.7% sur les trois premiers trimestres. Certains experts croient même difficile d’atteindre les 4%. L’inflation quant à elle devrait atteindre les 4% selon le gouvernement qui espère un niveau plus bas en octobre qu’en septembre (4.3%).

Emploi : les meilleurs salaires de Corée – Les employés d’entreprises situées à Séoul, Ulsan et dans la province Sud de Jeolla sont les mieux payés de la péninsule coréenne à en croire le ministère du travail qui a réalisé une enquête auprès de 13 000 sociétés qui comptent plus de 5 employés à plein temps. A Séoul, la moyenne est de 2 921 millions de wons par mois (finance, assurance, service), suivi de Ulsan avec 2 822 millions (industrie automobile, navale) et de Jeolla avec 2 557 millions (industrie chimique). A l’inverse, les plus mauvais salaires sont à Jeju (2 033 millions), Daegu (2 165 millions) et Gwangju (2 226 millions). Le salaire moyen en Corée du Sud en 2011 est de 2 487 millions de wons, soit une augmentation de +3.4% par rapport à l’an dernier.

Vous pourriez aussi aimer

1 avis