Corée du Sud : les chaebols tirent la Corée

26.12.11

Économie – La crise économique et financière qui a frappé les Etats-Unis puis l’Eurozone donne encore plus de raisons aux conglomérats coréens de développer leurs investissements en 2012 et ainsi s’orienter sur de nouvelles stratégies de croissance. Une enquête menée par l’agence de presse Yonhap News montre que les grands chaebols se préparent à augmenter leurs investissements l’an prochain. En tête, Samsung qui, s’il travaille encore sur son budget 2012, a promis des investissements plus agressifs qu’en 2012. Cette année déjà le groupe avait augmenté son investissement de 18% par rapport à 2010 avec 43 000 milliards de wons dépensés dans la construction d’usine. L’an prochain, les investissements devraient vraisemblablement s’orienter vers trois secteurs : les semi-conducteurs, les écrans à cristaux liquides et les équipements médicaux.

Hyundai Motor Group, cinquième constructeur automobile mondial, devrait augmenter ses dépenses en 2012 sans non plus investir dans de grands projets, la demande mondiale devant ralentir selon les premières prévisions. L’enveloppe 2012 devrait concerner le développement de véhicules écologiques et la construction d’usine en Chine et au Brésil. Le groupe SK, qui a accepté de prendre les rênes de Hynix Semiconductor Inc., compte investir 15 000 milliards de wons en 2012, soit une augmentation de 50% par rapport à cette année. Lotte, GS et Hanwha devraient suivre cette tendance d’investissements pour 2012, alors que LG Group, POSCO et Hanjin Group pourraient aller dans l’autre sens et réduire leurs enveloppes sur fond de crise internationale.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis