Corée du Sud : zéro en sexe, dix sur dix en infidélité

13.12.11

Société – Ce sont deux enquêtes qui ont une étrange corrélation qui sont sorties dans la presse coréenne ces derniers jours. L’une dévoile que les Coréens ne sont sexuellement pas très actifs avec leur partenaire (12 063 personnes sur 13 pays étudiés) et l’autre indique que les Coréens se classent au deuxième rang mondial en termes d’infidélité dans le couple (29 000 personnes dans 36 pays)… peu de sexe, mais beaucoup de tromperie. Une double enquête qui conforte malheureusement bien l’idée que les Coréens se marient pour se marier et faire plaisir à leur famille. Rien d’autre. Et que le tabou de l’infidélité, que tout le monde sait très important dans la péninsule, n’est pas prêt d’être portée dans les médias et remis en question d’ici peu.

La première enquête a été dévoilée par Eli Lilly and Co, une société de pharmaceutique américaine basée à Séoul, et concerne 1 005 Coréens (la Corée est le seul pays asiatique de cette enquête). Selon eux, les Coréens de plus de 34 ans ont un rapport sexuel 1.04 fois par semaine. A l’inverse, Portugais et Mexicains sont les plus actifs sexuellement avec une moyenne respective de 2.05 et 2.03 fois par semaine. Le top 5 se complète avec, dans l’ordre, la Roumanie, l’Autriche et la Belgique. Parmi les mauvais élèves, on retrouve hormis la Corée des pays comme la Finlande et le Danemark avec 1.21 et 1.10 fois par semaine. Selon cette enquête, 48% des Coréens se font rejeter par leur partenaire, ce qui est le taux le plus élevé, la moyenne de tous les pays étant de 33%. Eli Lilly comprend également que 44% donnent des excuses du genre fatigue et épuisement pour éviter tout acte sexuel avec leur partenaire. Les Coréens sont également les moins nombreux à se dire prêts pour un examen médical afin de soigner ce manque de sexe (seulement 8%).

La seconde enquête, c’est le fabricant de préservatif Durex qui l’a conduite par l’intermédiaire de Harris Interactive. A en croire le résultat, les Coréens sont deuxième derrière les Thaïlandais en termes d’infidélité avec 34% des hommes interrogés contre 54% en Thaïlande. Le top 5 se poursuite avec la Malaisie (33%), la Russie (32%) et Hong Kong (29%). A l’inverse, le pays où les femmes sont les plus infidèles est le Nigéria avec 62% des femmes qui avouent avoir une affaire. En deuxième vient la Thaïlande, comme une revanche, avec 59%, suivi de la Malaisie (39%), de la Russie (33%) et de Singapour (19%).

Vous pourriez aussi aimer

0 avis