Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Corée du Sud : un coach étranger pour les Guerriers

14 décembre

Football – A en croire Kwan Hwang-Bo (ci-dessous à droite), le responsable du comité technique à l’association pour le football coréen (KFA), le poste de sélectionneur national, laissé vacant par Cho Kwang-Rae (ci-dessous à gauche), démis de ses fonctions sur fonds de scandale dans les hautes instances footballistiques coréennes, peu de temps après des scandales de matchs truqués qui ont frappés la K-League, pourrait être disponible pour un entraîneur étranger. Suite à une réunion de la direction de la KFA, le comité a indiqué que la priorité porterait pour un sélectionneur étranger et que si aucun candidat ne correspondait aux attentes de la fédération, alors un candidat national pourrait être choisi.

Cho doit apprécier cette décision, lui qui a été viré sans explication particulière il y a seulement quelques jours de cela. S’il ne compte pas en rester là, la fédération de son côté se défend et indique clairement que son destin était scellé après la défaite de l’équipe nationale face au Liban 2 à 1 lors des éliminatoires de la Coupe d’Asie 2014. La Corée du Sud pourrait en effet être éliminée en phase de poules si elle perdait contre le Koweït et que dans le même temps le Liban venait à bout ou se séparait sur un nul avec l’Arabie Saoudite en février prochain.

Pour Kwan Hwang-Bo, il ne fait nul doute que le prochain coach devra avoir une expérience importante au niveau international, tant l’échéance pour le prochain match clé est courte. Si Guus Hiddinck a marqué les esprits en conduisant l’équipe nationale jusqu’en demi-finale en 2002, les sélectionneurs suivants (Humberto Coelho du Portugal,Jo Bonfrere, Dick Advocaat et Pim Verbeek des Pays-Bas) n’ont pas rencontré le même succès avec les Guerriers Taeguk. Depuis 2007, Huh Jung-Moo a fait une campagne honorable lors du mondial et Cho Kwang-Rae n’a pas réussi à remonter le niveau de la sélection nationale, orpheline de son capitaine Park Ji-Sung, néo-retraité international depuis janvier 2011.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis