Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Corée du Sud : attention au black-out

27 décembre

Énergie – Si vous étiez en Corée en septembre, vous vous souvenez très certainement de cette panne générale d’électricité qui a frappé la péninsule le 15 septembre en fin d’après-midi. Plus de signalisations lumineuses dans les rues, les fermes dans le noir, près de 2 100 personnes enfermées dans des ascenseurs pendant une heure et 4 500 entreprises victimes de dommages équivalents à 26 millions de dollars. Cette « panne ciblée » établie par le Korea Power Exchange était la seule solution afin d’éviter un black-out total dans la péninsule. Mais alors qu’un hiver rude attend les Coréens (déjà entre -5 et -10 degrés), la corporation en charge de l’énergie a décidé de se mettre en état d’alerte. « Si l’on ne change pas notre manière de consommer l’énergie, nous filons vers un deuxième voire un troisième black-out cet hiver » prévient ainsi Kim Geun-Ho, porte-parole de cette corporation.

Le 28 novembre, c’est le président Lee Myung-Bak en personne qui s’adressait aux Coréens afin de leur expliquer l’importance de l’économie d’énergie, expliquant que le gouvernement ne peut pas gérer à lui tout seul le manque d’électricité si le peuple ne suit pas et indiquant que lui-même portait un maillot de corps. Des mesures de restrictions ont été mises en place pour les commerces et restaurants : interdiction d’allumer quelconque néon entre 10h30 et midi et entre 17 à 19h. Les buildings doivent de leur côté réduire lors des heures sensibles (pics nationaux) de 10% leur consommation lorsqu’ils dépassent les 1 000 kilowatts.

Certaines enseignes ont réduits les illuminations de Noël, comme les grands magasins Lotte qui économisent sur trois mois 10% d’énergie par rapport à l’an dernier. Mais début décembre, les premiers signes d’inquiétude se sont montrés avec le 13 décembre l’arrêt de la centrale nucléaire d’Uljin suivi 12 heures plus tard de l’arrêt momentané de la centrale de Guri suite à une surcapacité. Les centrales représentent plus de 30% de l’électricité du pays.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis