Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (1/3)

21 mars

Santé – Les radiations émanant de la centrale de Fukushima au Japon suite au tremblement de terre et au tsunami qui ont frappé le Nord de l’Archipel affolent la planète, la Corée du Sud embraillant le pas aux USA où la population s’est littéralement déchaînée sur l’achat de produits anti-radioactifs (mini-alarme, iode, etc.), ou encore la France qui a vu les ventes de pilules d’iode augmenté alors qu’on annonce le nuage radioactif pour mercredi, les ventes en ligne et en magasin dans la péninsule pour les produits dits « anti-radioactifs » augmentent, comme les masques qui ont vu leur vente prendre +35% sur le portail Auction.
Automobile – La Corée du Nord n’est pas le meilleur ami de la Corée du Sud, et vice-versa, mais lorsqu’il s’agit d’un événement comme celui de ce weekend, Pyongyang s’est se faire amicale, le gouvernement nord-coréen représenté par le comité nord-coréen de la paix en Asie-Pacifique ayant en effet transmis une couronne de fleur aux responsables de Hyundai présents sur le site industriel conjoint de Gaesung en mémoire du fondateur du groupe Hyundai, Chung Ju-Yung, décédé il y a de cela 10 ans, une façon de remercier ses efforts qui ont permis de rapprocher pendant quelques années les deux côtés de la péninsule.
Sports – La capitale sud-coréenne organisait hier son Marathon International, une course qui cette année aura été marquée par la seconde place du coréen Jeong Jin-Hyuk, un jeune homme de 20 ans qui a parcouru les 42.195 kilomètres en 2h09mn28s, derrière le marocain Abderrahim Goumri de seulement 17 secondes qui a remporté 80 000 dollars, le double de son poursuivant.
Art – Une pièce antique en porcelaine a battu tous les records des ventes aux enchères en Corée du Sud en fin de semaine dernière, un vase en porcelaine blanche où fut dessiné un dragon bleu, une pièce unique du 18e siècle, qui a été acquis pour la somme de 1.8 milliards de wons, dépassant les 1.71 milliards de wons pour la peinture du Mont Geumgang réalisée au 19e siècle par Kim Hong-Do.

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. A défaut de se servir des masques pour se protéger des retombées radio-actives, ils pourront toujours s'en servir pour se protéger du sable jaune qu'on se mange en ce moment si ce n'est pas déjà pour ça qu'ils les ont acheté.

    RépondreSupprimer