Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (2/3)

09 mars

Séoul – Le gouvernement métropolitain de Séoul a annoncé hier que les résidents pourraient à partir du mois de juin régler leurs impôts grâce à leur smartphone, une solution qui permettra de dynamiser les transactions financières sur mobile et qui rendra possible le paiement des taxes par les Séouliens, aussi bien pour les achats que les enregistrements, les logements, les véhicules et les biens.
Accord de libre échange – L’accord signé entre l’Union européenne et la Corée du Sud, ratifié par le parlement européen (soit les 27 pays concernés) et actuellement entre les mains de la quatrième économie asiatique pour une entrée en vigueur prévu le 1er juillet, n’a toujours pas été ratifié par l’Assemblée nationale à Séoul, le comité parlementaire ayant décidé de repousser les discussions sur la ratification au mois d’avril afin de laisser les membres du parti d’opposition analyser pleinement le contenu de l’accord et les conséquences sur l’économie nationale, sur leur demande.
Culture – Selon un rapport rendu public par le service coréen d’information sur la recherche et l’éducation, le nombre moyen de livres dans les 20 librairies des grandes universités du pays était en 2010 de 1.9 million, soit moins de la moitié de ceux recensé en moyenne dans les librairies des universités américaines (4.4 millions selon l’ARL, Association of Research Librairies), soulignant un manque certain en livres et une nécessité pour les universités de réagir face à cette pénurie, conclut le rapport.
Défense – Le commandement des forces armées sud-coréennes se confrontait à la presse hier afin de dévoiler un plan de remplacement à la « Réforme de défense 2020 » initié par le président Roh en 2005, le ministre de la défense ayant annoncé par moins de 73 mesures qui devraient prendre forme d’ici à 2030, un plan baptisé « 307 Plan », qui conservera des éléments du précédent plan, et qui aura comme principal conséquence la réduction des troupes au niveau des haut-gradés, 15% des généraux devant disparaître d’ici 2020 (de 444 à 377 généraux).

Vous pourriez aussi aimer

0 avis