Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (2/3)

25 mars

Corée du Nord – Selon des sources gouvernementales, un bateau comprenant neuf nord-coréens aurait accosté sur le port de Gunsan, dans la province Nord de Jeolla, dans l’après-midi d’hier, en provenance de Chine, dans ce qui ressemble à première vue à une tentative d'exile, des témoins ont précisé aux journalistes que les nord-coréens auraient été aidés par un groupe religieux, un événement ressemblant à l’arrivée, par erreur, de 31 nord-coréens il y a un mois dont 4 n’ont pas voulu reprendre le chemin inverse.
Défense – La commission nationale des droits de l’homme a demandé officiellement hier aux Corps de la marine coréenne de punir huit soldats qui ont pris l’habitude de violenter les plus jeunes engagés, conseillant au passage aux responsables de régiment d’enquêter sur l’utilité des pratiques de pression sur les plus jeunes dans le cadre du renforcement moral des troupes, les plus âgés ayant pris l’habitude de frapper et malmener les jeunes militaires dans les baraquements, à l’abri des regards extérieurs.
Consommation – L’opérateur de télécommunication SK Telecom et le fabricant de téléphones portables Samsung Electronics sont actuellement en négociation afin de réduire les prix des téléphones dans un avenir très proche, les experts confirmant que les prix devraient diminuer de l’ordre de 20 à 40% permettant au marché de se normaliser après avoir connu une bulle des tarifications due à une situation oligopolistique menée par les opérateurs et les fabricants, les autres opérateurs (KT et LG Uplus) et fabricants (LG Electronics et Pantech) devant suivre le mouvement.
Justice – Le nombre de soldats américains condamnés par une cour coréenne a été multiplié par 2,5 sur les cinq dernières années, rapporte une analyse remise par l’USFK (les forces US en Corée), le nombre de militaire passant de 48 en 2007 à 66 l’année suivant, puis 87 en 2009 et 128 en 2010, une augmentation expliquée par le commandement américain à travers l’arrêt du couvre-feu qui obligeait les troupes à rester au camp entre 3h et 5h du matin les samedis et dimanches.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis