Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (1/3)

25 mars

Télécom – Plus d’un coréen sur cinq (10 millions) aurait aujourd’hui un smartphone rapporte la commission coréenne des communications et la barre des deux coréens sur cinq (20 millions) devrait être atteinte d’ici la fin de l’année selon les experts, un chiffre impressionnant lorsque l’on regarde derrière et que l’on constate que fin 2009, ils n’étaient que 800 000 à posséder ce type d’équipements de télécommunications mobiles, un chiffre qui a triplé six mois plus tard puis encore triplé sur le semestre suivant pour atteindre 7.2 millions d’utilisateurs fin 2010, 60% des jeunes entre 20 et 40 ans étant concernés, un ratio élevé pour un pays qui propose 45 smartphones différentes (Androïd 60% et iPhone 27%).
Meurtre – Un homme de 38 ans, rentré en Corée du Sud au mois de janvier après avoir passé trois ans à l’étranger dans le cadre de son activité professionnelle, a tué sa femme de 35 ans qui ne cessait de l’accuser de voir d’autres femmes en l’étranglant, un geste de folie qui le poussa également à s’en prendre à son fils de sept ans, témoin de la scène, en lui sautant à la gorge sans pour autant arriver à le tuer, le jeune garçon s’en sortant avec quelques marques au cou.
Commerce – Pour 64.6% des 110 sociétés de logistiques sud-coréennes, les échanges avec l’archipel japonais devraient reprendre leur cours normal d’ici une bonne année, 29.1% estimant plutôt un retour à la normal d’ici trois ans, 3.6% voyant plus large avec 3 à 5 ans de travail pour revenir à niveau et 2.7% voyant encore plus loin, 69.1% de ces boîtes estimant n’avoir pas rencontré de dommages collatéraux directs, selon l’enquête de la Chambre de commerce et d’industrie coréenne.
Fait-divers – Deux conducteurs de taxi âgés de 56 et 67 ans ont été retrouvés morts sous un pont d’une hauteur de sept mètres à hauteur du JW Marriott, du côté de Banpo-dong, la police pensant que les deux hommes se sont battus hors de leur voiture concernant la priorité de l’un ou de l’autre pour prendre des clients et sont tombés sur la tête (au regard de l’autopsie), d’autres chauffeurs de taxi ayant affirmé que ces deux hommes se battaient régulièrement.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis