Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (3/3)

16 juin

Santé – Les services de police du quartier nord de Séoul ont mis la main sur Kim Nam-Soo, un homme spécialisé dans l’acupuncture et la moxibustion mais qui ne détient aucun diplôme lui permettant d’opérer son savoir-faire sur des patients. Il aurait touché la somme de 14,3 milliards de wons à donner des conférences sur la médecine traditionnelle. Son arrestation survient alors qu’un scandale fait toujours la Une suite à l’opération de l’ancien président Roh Tae-Woo qui a mal tournée, un médecin oubliant une aiguille d’acupuncture longue de plusieurs centimètres sur son poumon, ce médecin étant apparemment un apprenti de Kim Nam-Soo…
Finance – La Suisse a rapporté la petite somme de 5,8 milliards de wons aux services des impôts nationaux (NTS) sud-coréens. La Corée impose des taxes sur les gains des investisseurs étrangers effectuant des opérations sur la bourse de Séoul. C’est la première fois qu’un pays verse des impôts sur gains à la Corée du Sud. Les autorités suisses n’ont cependant pas permis à la Corée d’en savoir plus sur l’identité des personnes concernées par ses taxes. Le NTS se félicite de cette perception d’impôt importante et de cette première dans son histoire. Selon un traité entre l’Europe et la Corée, la quatrième économie asiatique se voit le droit de taxer à hauteur de 15% tous les gains perçus par les investisseurs européens sur le marché des actions coréen et 20% pour les pays qui ne souhaitent pas signer ce traité.
Mode – Âgée de seulement 22 ans, la jeune actrice Kim Jang-Min s’est présentée sur le plateau de la quatrième saison de « 순위 정하는 여자 » pour la chaîne câblée QTV avec une robe bleue transparente laissant apparaître son soutien-gorge, une tenue pas vraiment classe au regard de ses formes…
Corée du Nord – Comme Jivago tente de s’enfuir de l’empire soviétique, neuf nord-coréens ont tenté leur chance en quittant l’enfer de Pyongyang le weekend dernier. Le gouvernement a bien confirmé que neuf nord-coréens avaient été interceptés à border d’une petite embarcation en Mer Jaune alors qu’ils tentaient de s’enfuir de leur pays. Ils sont aujourd’hui entre les mains des services secrets et du commandement de sécurité de Corée du Sud. Les neuf personnes (trois hommes, deux femmes et 4 enfants) ont débarqué sur Udo, à proximité de Yeonpyeong, l’île bombardée par la Corée du Nord à la fin de l’année dernière. La Corée du Sud recense près de 20 000 transfuges à l’heure actuelle.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis