Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (3/3)

08 juin

Industrie – Le plan de croissance verte continue son petit bonhomme de chemin avec le ministère de l’économie et du savoir qui a listé hier une nouvelle feuille de route pour l’industrie énergétique avec 88 produits et 288 technologies, pour des plans d’investissements dans 15 secteurs. Le but de gouvernement est de dynamisé la filière écologique en développant le marché de l’énergie afin de représenter 19% de parts de marché mondiales d’ici 2030, loin de ses 1.2% de parts de marché aujourd’hui. Le gouvernement supportera de manière constante cette filière qui devrait voir 1.5 million nouveaux emplois créés d’ici 20 ans.
Séoul – Alors qu’un scandale n’est pas loin d’éclater après que des bidons d’agent orange ait probablement été enterré sous une base américaine militaire de Séoul, le gouvernement métropolitain a indiqué que sur la dernière décennie, près de 2 000 tonnes d’eau contaminée ont été puisée de dessous les bases américaines de la capitale sud-coréenne : 568 litres de pétrole et 1 970 tonnes d’eau polluée ont été extraits depuis 2001 sous Yongsan Garrison et Camp Kim. Selon les experts, la pollution devrait se poursuivre jusqu’en 2016, date à laquelle les deux camps redeviendront des propriétés coréennes. Si Séoul a mis en place un système tel que les eaux polluées ne peuvent être déversées dans la rivière Han, la ville a déjà poursuivi le gouvernement pour couvrir les frais de nettoyage des sols, celui-ci étant responsable dans le cas où une tierce partie rencontre des dommages causés par les forces armées américaines.
Mode – En Corée du Sud, la pudeur est un élément profond de la culture confucéenne. Et c’est bien le problème que rencontre les stars avec leurs robes et leurs débardeurs devant les photographes. L’actrice Lee Seol-Hee (28) en a fait l’expérience lors de son apparition au CJ E&M Center de Séoul pour la promotion de la saison 2 de la série d’OCN « 신의퀴즈2 » avec un débardeur qui ne l’a pas vraiment mise à l’aise…
Justice – La cour d’appel de Séoul a condamné un homme à trois ans de prison pour kidnapping et son complice à deux ans et demi seulement, alors que celui-ci a bel et bien forcé une jeune femme à faire ce qu’il disait. L’histoire se passe en décembre 2009. Lee, âgé de 35 ans, se rend dans un bar avec Ha, le chef du gang. Après avoir bu quelques verres, ils demandent à la serveuse de 27 ans de se joindre à eux pour aller boire dans un autre bar, ce que la jeune femme refuse. Lee, énervé, la menace et lui dit de venir sans quoi son boss verrait rouge. La jeune femme monte dans la voiture, Lee prend le volant et roule à 180km/h sur les routes hors de Séoul et Ha tente de violer la jeune femme. Si Lee dément tout acte sexuel, il est accusé de complicité de kidnapping et ira deux ans et demi en prison. Ha prend plus cher.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis