Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (3/3)

20 juin

Mode – Avec des températures autour des 35 degrés et une saison des pluies qui n’arrive pas (annoncé à partir de mercredi… ?), les starlettes vendent leur bikini tant qu’elles le peuvent sur la toile. Hwang Hye-Yeong (39) a décidé de poser à côté de Yachts du côté de Haeundae, à Busan pour vendre un maximum de bikini sur son portail « Amai ». Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.amai.co.kr.
Séoul – Le maire de Séoul met la pression sur le conseil de la ville de Séoul dirigé par l’opposition suite aux nombreux retards pris sur la construction de canaux au Nord-ouest de Séoul destinée à rendre la zone plus touristique. Oh Se-Hoon a annoncé qu’il mettrait en place des bus et des mini-ferries afin de transporter les touristes (principalement chinois et japonais) de l’aéroport de Gimpo à l’île de Yeouido, à Séoul. Les canaux dans la zone devrait permettre de lier la rivière Han à la Mer Jaune avec une première tranche Incheon-Gimpo finalisé en octobre. Mais les 15 derniers kilomètres jusqu’à Yeouido ont été suspendus, le conseil indiquant que le coût du projet n’en valant pas le coup.
Politique – Le nombre de pots de vin touché par les fonctionnaires sur les cinq dernières années a été multiplié par plus de cinq selon le ministère de l’administration publique et de la sécurité. 624 personnes ont été virées ou réprimandées pour avoir touché de l’argent sale en 2010 contre seulement 114 en 2006. Parmi toutes ces personnes, 419 faisaient parties des agences du gouvernement central et 205 d’administration municipale. En 2010, plus de 5 800 fonctionnaires auraient été punis ou réprimandés pour avoir fait des erreurs et des mauvais jugements ou des détournements de fonds, soit un chiffre qui a doublé en cinq ans.
Distribution – Le géant de la distribution E-Mart, leader des grandes surfaces en Corée du Sud, a décidé de vendre toutes ses surfaces basées en Chine, soit un total de 27 magasins. Alors qu’il négociait avec un distributeur local pour la reprise de 11 magasins, les échanges n’ont pas abouti poussant le Coréen à décider de vendre tous ses magasins à différents distributeurs locaux. Depuis son lancement dans l’Empire du Milieu, E-Mart ne faisait que perdre de l’argent. Il reviendra en Chine prochainement mais à travers une joint-venture avec Dongbei. La fin d’une aventure de plus de 14 ans dont le premier déficit apparu en 2004 pour atteindre 91 milliards de wons en 2010. La Corée du Sud n’est pas un pays émergent pour la Chine et doit maintenant prendre son rôle de pays avancé et s’installer par les joint-ventures…

Vous pourriez aussi aimer

0 avis