Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (2/3)

07 juin

Étranger – Sur les cinq dernières années, la péninsule sud-coréenne a vu son nombre de résidents étrangers se démultiplier et se diversifier. Selon le bureau des statistiques, le nombre d’étrangers vivant en Corée du Sud depuis plus de 3 ans a augmenté de 145% entre 2005 et 2010, 590 000 étrangers de ce type étant recensés au 1er novembre dernier. Il semblerait que 90 pays comptent plus de 30 de leurs habitants comme résidents en Corée du Sud. Bien entendu, la Chine est au sommet de ce classement, ceux-ci représentant plus de la moitié des étrangers en Corée avec 50.8%. Les vietnamiennes qui se marient à des Coréens et les vietnamiens qui viennent chercher du travail arrivent en deuxième position avec 10.1%, suivi des Américains (7.1%) et des Philippines (4.2%). Les autres pays d’Asie du Sud-est et d’Asie centrale comptent également entre 11 et 17 000 résidents. Avec plus de 1 000 résidents, on retrouve par exemple la France, l’Allemagne et la Nouvelle-Zélande, et entre 100 et 300, beaucoup de pays européens comme l’Espagne, la Grèce, la Pologne ou la Suède. Les étrangers sont majoritairement (63.9%) dans la mégalopole de Séoul (avec Incheon et Gyeonggi-do).
Fait-divers – La cour de Séoul a condamné à 22 ans de prison un jeune homme qui a tué sa mère et son mari. Âgé de 35 ans, l’homme a voulu se venger du fait que sa mère l’avait abandonné il y a de cela 27 ans en se rendant à son appartement pour l’assassiner le 8 mai dernier. Dans sa colère, le jeune Coréen s’est rendu dans un restaurant de Yangju, dans la province de Gyeonggi, afin de tuer le mari de sa mère. Abandonné à l’âge de 7 ans avec un père qui se suicide cinq ans plus tard, cet homme aura eu une vie plus que difficile dans un orphelinat avec son petit frère.
Corée du Nord – Le Ministère de l’Unification a décidé de lancer un groupe de travail sur la mise en place de plan d’urgence dans le cadre de la relation entre la Corée du Sud et la Corée du Nord. Ce groupe aura pour mission d’agir rapidement en cas de provocation violente de la part de Pyongyang en organisant des exercices militaires et en coordonnant les actions en cas de crise. La date d’entrée en vigueur de ce groupe n’a pas encore été fixée. Ce groupe, qui existait historiquement, avait été démantelé par le gouvernement de Lee Myung-Bak. Les événements de 2010 (Cheonan et attaque sur l’île de Yeonpyeong) ont poussé au rétablissement de ce groupe.
Internet – Cela va bientôt faire huit mois que Facebook a obtenu sa licence d’implantation d’un bureau en Corée du Sud, mais les experts du secteur ne voient toujours pas venir la construction du bureau ce qui laisse planer quelques doutes sur la véritable volonté d’expansion de Mark Zuckerberg en Corée. Facebook Korea n’a toujours pas embauché (quelques Coréens sont embauchés par le siège de Facebook) et n’a pas créé de compte financier, nécessaire pour débuter un commerce dans la péninsule. Avec le récent déclin du nombre d’inscrits sur Facebook (forte présence chinoise qui s’est rabattue sur un service local), les velléités du site américain ont peut-être été revues à la baisse. Les inscrits sont passés de 4 millions au 13 mars à 3,59 millions au 1 juin.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis