Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (3/3)

13 juin

Éducation – Serions-nous en train d’arriver à un échappatoire ? Les manifestations des étudiants portant sur les coûts trop élevés des inscriptions aux universités pourraient bien déboucher sur une réaction dans le bon sens de la part du gouvernement. Le Conseil coréen des présidents d’universités privées a annoncé hier qu’il proposerait une réduction de 10 à 15% des coûts d’inscription si ceux-là sont pris en charge par le gouvernement. Une offre devrait être émise dans les jours à venir auprès du parti au pouvoir, le Grand Parti National. En s’appuyant sur les statistiques de l’OCDE, le Conseil indique que le budget coréen accordé aux études supérieures par rapport au PIB ne représente que la moitié des budgets moyens accordés dans l’OCDE. La balle est dans le camp de Lee Myung-Bak…
Justice – Une sino-coréenne de 29 ans, victime de kidnapping et de viol, qui passait devant la cour de justice le 31 mai dernier, a été retrouvée morte dans une chambre d’hôtel dans le quartier de Oryu-dong à Séoul le 1er juin. La jeune femme se serait droguée en avalant des médicaments afin de mettre fin à ses jours. Dans une note retrouvée à côté du corps, elle dénonce l’attitude du juge lors de l’audition qui l’aurait « insultée », mettant en doute son accusation et prenant la défense de la mauvaise personne. Alors que celle-ci accusait un Chinois du viol, la cour cherchait à savoir si ce n’était pas un rapport volontaire qu’ils avaient eu, ce que la jeune femme n’a pas accepté entendre.
Mode – Lors du Dream Concert du weekend sur la chaîne KBS2 TV, les groupes de jeunes filles se sont passés le mot pour procéder à un véritable concours de « gambettes ». Que ce soit Kim Hee-Cheol, Song Jung-Gi ou Gu Ha-ra, les chanteuses ont fait tout leur possible en portant des mini-shorts afin de montrer à quel point elles avaient les jambes longues et fines. Ça change des mini-jupes…
Santé – Après l’électronique, les chantiers navals et l’automobile, la Corée du Sud semble avoir trouvé son nouveau moteur de croissance : la chirurgie esthétique. Plus de 50 cliniques locales se réunissent pour la première fois aujourd’hui afin de créer la première association de cliniques chirurgicales destinée à attirer les étrangers. L’association coréenne de tourisme médicale qui opère depuis 2008 ne convient pas aux cliniques surtout basées à Gangnam qui souhaitent mettre en œuvre des véritables campagnes de promotion et non pas rester sous l’égide d’une association aux velléités trop timides à leur goût. Avec 81 789 patients venus de l’étranger en 2010 dont une grande partie pour des opérations de chirurgie esthétique, la Corée du Sud souhaite attirer pas moins de 300 000 patients d’ici 2015. Si ce chiffre est bien loin des 720 000 patients de Singapour et des 1.56 millions en Thaïlande, la Corée compte bien faire de ce secteur l’une de ses futures sources de revenus.

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. Kim Hee-Cheol, Song Jung-Gi sont des garçons. Je pense pas que l'image soit appropriée et qu'il se soit mis au mini-short.
    C'est les vacances en ce moment ?
    Bonne continuation

    RépondreSupprimer