Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (1/3)

16 juin

Éducation – Certains étudiants appréhendés par les services de police de la ville de Séoul alors qu’ils manifestaient pour obtenir une réduction des frais de scolarité dans leur université ont clamé hier que la police enfreignait leur droit dans le cadre de l’investigation. Ils citent par exemple le fait que la police demande aux jeunes filles en détention de retirer leur soutien-gorge avant de rentrer dans les cellules. Les policiers ont également fouillé dans les effets personnels des jeunes hommes et femmes et ont analysé les données des téléphones de chacun sans avoir quelconque mandat. Toujours selon les étudiants, les policiers ne seraient pas privés de les frapper à la tête, de les menacer et les insulter. Bien que les étudiants essaient de collecter un maximum de témoignage de ce type pour défendre leur droit, il leur faut peut-être comprendre que la détention en Corée, ce n’est pas le pays des rêves de Casimir...
Culture – La construction du nouveau musée national d’art de Séoul a été lancée hier dans le quartier de Sogyeok-dong en lieu et place de l’ancien siège du commandement de sécurité et défense et de l’hôpital des forces armées de Séoul, à proximité de Gyeongbukgong. Ce musée devrait ouvrir ses portes en 2013 d’après le ministre de la culture, des sports et du tourisme. Dessiné par les architectes Mihn Hyun-Jun et Siaplan, le musée s’étendre sur une surface de 27 000 mètres carrés avec trois étages et trois sous-sols, ce qui lui permettra de s’intégrer parfaitement dans le quartier composé de nombreux Hanoks (maisons traditionnelles).
Emploi – Le taux de chômage a fortement été réduit entre le mois d’avril et de mai, perdant 0.5 point de pourcentage, affirme un rapport du bureau des statistiques coréen. Le secteur privé semble avoir embauché plus que prévu ce qui permet au taux de chômage d’atteindre les 3,2% contre 3,7% le mois précédent. Le nombre d’employés en Corée du Sud atteint donc 24,66 millions de personnes, une augmentation de 355 000, un peu moins qu’au mois d’avril (379 000). Une bonne nouvelle pour les jeunes qui sont en général les plus concernés par ce taux (taux de chômage des 15-29 ans passant de 9.5% en mars à 7.3% en mai).
Tourisme – Le gouvernement métropolitain de la ville de Séoul a indiqué fièrement hier que le nombre de touristes étrangers dans la péninsule était supérieur à l’an dernier sur les cinq premiers mois de l’année, de l’ordre de +3% à 3,19 millions de touristes. Malgré le bombardement de l’île de Yeonpyeong et le tremblement de terre chez le voisin nippon, la Corée du Sud pense qu’elle continue à attirer toujours plus de touristes, le gouvernement soulignant le côté « découverte » du pays qui ne tient pas sa vraie place en Asie dans la tête des étrangers. Les dépenses des touristes ont également augmenté de l’ordre de +9% à 1 403 dollars par personne pour un total de 5 000 milliards de wons entre janvier et mai. Reste maintenant à savoir si la Corée du Sud a comptabilisé ou non les étrangers basés au Japon qui sont venus se réfugier en masse en Corée du Sud lors du tsunami qui a frappé l’archipel nippon.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis