Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (1/3)

20 avril

Corée du Nord – Le printemps est là et comme chaque année, les cerisiers sont en fleur et la Corée du Nord prépare quelque chose de gros. Entre l’attaque du Cheonan, le bombardement de l’île et les essais nucléaires, les experts ne s’attendent pas forcément au fait que Pyongyang fasse preuve d’originalité. Le directeur des services secrets sud-coréens, Won Sei-Hoon, a souligné que, comme chacun le sait depuis quelques mois maintenant, il ne serait pas surprenant que la Corée du Nord conduise un troisième essai nucléaire dans les semaines à venir, surtout au moment où l’on reparle des pourparlers à six pour la dénucléarisation de la dictature communiste, ce qui permettrait à Kim Jong-Il de mettre la pression sur ses voisins.
Société – Le nombre de mariage a repris de la vigueur parallèlement à la bonne santé économique du pays, le bureau des statistiques coréens indiquant une croissance de 5,3% des unions en 2010 avec un total de 360 000 mariages recensés en Corée du Sud sur l’année, loin des chutes de 2008 et 2009 respectivement à -4.6% et -5.5%. Un chiffre qui monte le nombre de mariage par 1 000 habitants de 6,2 à 6,5. L’âge auquel se marient les Coréens continue par contre d’augmenter avec +0.2 an pour atteindre une moyenne de 31,8 ans pour les hommes et 28,9 ans pour les femmes.
Internet – Alors que la récente attaque cybernétique de la banque Nonghyup fait grand bruit dans la péninsule, une enquête du portail Career opérée auprès de 450 adultes actifs révèle aujourd’hui que 51% de la population active estime avoir un jour eu ses données (email, compte, mot de passe) piratées sur la toile, 66% plaçant leur numéro de téléphone et leur mot de passe comme les premiers éléments piratés et près de 20% leur numéro d’identité.
Éducation – Les services de police de la ville d’Anyang dans la province de Gyeonggi (Sud de Séoul) ont arrêté trois jeunes collégiens suspectés d’avoir bu avec leur professeur américaine âgée de 24 ans et enseignant dans un institut privé et de l’avoir sexuellement agressé dans un motel de la ville une fois saoule avant de lui voler 800 000 wons (environ 500 euros), la victime ayant raconté sa mésaventure à une collègue qui a alerté la police.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis