Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (2/3)

07 avril

Économie – Dans la foulée de SK Energy qui a décidé de réduire de 100 wons chaque litre d’essence acheté à la pompe, le gouvernement a annoncé hier par la voix de son premier ministre Kim Hwang-Sik qu’il considérait une baisse relative des prix à la pompe afin de mieux contrôler l’inflation qui frappe le pays, une mesure qui vient s’ajouter à un package visant à stimuler la compétition entre les stations-services avec des baisses de tarifs, celles-ci pouvant d’ici à la fin de l’année commercer le pétrole par des sites Internet spécialisés, une solution pour créer un nouveau marché à partir de 2012.
Industrie – Hyundai Heavy Industries développe le marché mondial de l’énergie en signant quelques jours après son contrat avec le Canada un nouveau contrat cette fois-ci sur le vieux continent avec une commande validée par la Finlande qui souhaite recevoir de HHI et Hyundai Merchant Marine une série d’éoliennes de 16 mégawatts. Le groupe HHI devrait par ailleurs construire, mettre à disposition et opérer huit autres turbines de 2 mégawatts d’ici avril 2012 dans le Sud du pays, mais n’est pas le seul à conquérir l’Europe puisque Doosan Heavy Industries & Construction vient de signer pour la construction d’une ferme d’éoliennes en Ecosse, un projet étalé sur 10 ans dans lequel le groupe coréen investira 274.7 millions de dollars avec un centre R&D, des turbines et la ferme.
Éducation – Le bureau métropolitain de l’éducation à Séoul a mené une enquête de grande envergure depuis le mois d’août dernier et a détecté un nouveau genre de cours privés : des « tuteurs en chef » qui possèdent des appartements dans le quartier luxueux de Gangnam (sud de la rivière à Séoul) installent une quinzaine de professeurs privés pour des élèves dont les parents sont prêts à payer le prix fort (jusqu’à 10 millions de wons, soit environ 8 000 dollars), un système complètement illégal car il ne s’agit plus de cours privés à domicile mais d’une véritable organisation non légale.
Finance – Les banques d’investissement étrangères basées en Corée du Sud s’accordent pour confirmer le fait que la Banque de Corée n’aura pas d’autres choix que d’augmenter son taux d’intérêt de 0.25 point de pourcentage au cours du mois de mai afin de contrer la dette nationale extrêmement élevée.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis